Vocation de l’Atelier Sœur Ermite ©

L’Atelier Soeur Ermite,

est un Atelier monastique de confection artisanale de produits à vocation catholique, d'articles religieux catholique. 

De par sa vie et ses pratiques érémitiques, l’Atelier se consacre avant tout au Culte.

Tous ces produits sont actuellement exclusivement exposés et proposés à la vente au sein du Sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais en Gironde ( 33, France ), avec l’autorisation du Cardinal Jean-Pierre Ricard Archevêque de Bordeaux, et dans la BOUTIQUE EN LIGNE du Site www.eremitic.org

L’Atelier à pour objet de présenter un artisanat confectionné à la main par une soeur catholique ermite en lien avec le Sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais.

Il est dédié à la beauté de Notre Dame de Verdelais et à son rayonnement, en continuité avec la grâce charismatique érémitique du Sanctuaire de Verdelais, vieux de plus de 900 ans! . Il est au service de Dieu par un reflet de la vie érémitique au quotidien.

Cet artisanat confectionné dans la Prière, et les pratiques de l’Ermitage est un gagne-pain pour la Soeur ermite qui le confectionne seule. Il représente des heures de travail minutieux, accompli dans la prière continuelle du Coeur, et une vie de SILENCE ET DE SOLITUDE. 

 

Produits

 

Depuis la BOUTIQUE EN LIGNE,  L’Atelier Soeur Ermite commercialise principalement des "statues-icônes" de la Vierge Marie, Notre-Dame de Verdelais, en bois manufacturées de différents formats, des essences aromatiques bio (parfum atmosphérique et liturgique ), des bougies en cire d'abeille alvéolées 100 % naturelles,des bougies en cire de soja 100 % naturelles,  des Croix en bois de buis, des Sacré-Coeur en bois d'acacia,entièrement fabriqués à la main, et quelques articles pour le pèlerin,  des cartes postales de Notre-Dame de Verdelais, des sacs à dos du pèlerin de N.D de Verdelais....

 

 

Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais
Notre-Dame de Verdelais et l’ermite fondateur du sanctuaire de Verdelais, Géraud de Graves. Copyright Atelier Sœur Ermite ©

La Basilique de N.D de Verdelais, trouve son origine dans un ermitage créé par un Croisé devenu ermite à son retour de Terre Sainte en 1099 , au XIe siècle.(~ 50 ans à Verdelais). La petite chapelle dédiée à Notre-Dame est bientôt placée sous la protection des moines grandmontains ( ermites de saint Étienne de Muret) qui y installent un monastère.(~444 ans à Verdelais). Celui-ci sera reconstruit par la suite par les ermites Célestins...(~200 ans à Verdelais)

Géraud l’Ermite fondateur du Sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais, et la TRADITION ÉRÉMITIQUE DU SANCTUAIRE...

Verdelais cité mariale et monastique...et plus encore érémitique, cité de Dieu !

 

La Tradition érémitique en Gironde et dans le Sud Gironde...Ermites et Ordres érémitiques ( semi-érémitiques ) : Grandmontains, Chartreux (fondation d’un Monastère Chartreux à Barsac dès le XI°s) , Célestins,  au service de la Très Sainte Mère de Dieu et nôtre Mère...

 

 

Voici les trois objectifs que le Pape a donnés à la vie Consacrée pour le nouveau millénaire :

 

Regarder le passé avec gratitude,

 

Vivre le présent avec passion,

 

Embrasser le futur avec espérance.

 

 

Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais

« Dans les expériences approuvées par l’Eglise, la vie solitaire de prière et de pénitence est toujours au service de la communauté, elle ouvre aux autres, elle n’est jamais en opposition aux besoins de la communauté. Les ermitages et les monastères sont des oasis et des sources de vie spirituelle, où tous peuvent puiser. Le moine ne vit pas pour lui-même mais pour les autres et c’est pour le bien de l’Eglise et de la société qu’il cultive la vie contemplative : pour que l’Eglise et la société puissent toujours être irrigués par des énergies nouvelles par l’action du Seigneur »  RV                                                                          (pape Benoît XVI, 2010).

Sulmona Abruzze, 04-07-2010, saint Célestin V.  

Saint Célestin V, Ermite et Pape, fondateur des ermites Célestins. Tradition érémitique du sanctuaire de Verdelais.
Saint Célestin V, Ermite et Pape, fondateur des ermites Célestins. Tradition érémitique du sanctuaire de Verdelais.
XVII°s. Le Cardinal de Sourdis et les Célestins au Sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais.
XVII°s. Le Cardinal de Sourdis et les Célestins au Sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais.

 

 

" Saint Pietro Célestino ( Célestin V) bien que conduisant une vie d’ermite, n’était pas "fermé sur lui-même", mais il était pris par la passion d’apporter la Bonne Nouvelle de l’Évangile à ses frères. Et le secret de sa fécondité pastorale se trouvait précisément dans le fait de "demeurer" avec le Seigneur, dans la prière. "

 

 Pape Benoît XVI, Sulmona Abruzze, 04-07-2010, saint Célestin V.  

" Stat Crux dum volvitur orbis. "  cliquez
" Stat Crux dum volvitur orbis. " cliquez

"De par sa profession érémitique, la moniale est tournée uniquement vers Celui qui est ; elle témoigne face au monde trop absorbé par les réalités de la terre, qu’en-dehors de lui il n’est point de Dieu. Sa vie montre que les biens du ciel sont déjà présents ici-bas ; elle est un signe avant-coureur de la résurrection et comme une anticipation de l’univers renouvelé. Par la pénitence, l’ermite prend part à l’oeuvre rédemptrice du Christ. Il a sauvé le genre humain, surtout par sa prière vers le Père, et par son immolation, en s’efforçant de s’associer à cet aspect le plus profond de la Rédemption et malgré son abstention d’activité visible, l’ermite exerce l’apostolat de manière imminente. A la louange de Dieu, l’ermite offre donc au Seigneur, dans le repos de la cellule et dans le travail, un culte ininterrompu : sanctifiée ainsi dans la vérité, elle est cette « adoratrice » vraie que cherche le Père. C’est de cette façon toute spirituelle et cachée que doit se diffuser dans les âmes la vie du Précieux Sang. Sans que l’ermite s’en préoccupe, sans rien dire, sans rien prêcher, mais simplement en vivant de l’Esprit du Christ, elle doit rayonner la lumière divine, en son intériorité, la moniale est altérisée vers le Tout Autre. Pour l’ermite, l’attitude propre doit être de devenir et de reste « un vase vide ». L’artère ne donne rien, elle reçoit pour transmettre, le tout est de demeurer toujours à sa place, en la présence de Dieu, pour tous." RV.

" silence - solitude - communion "

Cliquez. Fondation de l’Ordre des Chartreux à Bordeaux...et Barsac, "le Moulin des Moines" "le Moulin des Chartreux" , sur le Ciron affluent de la Garonne. Le livre des Miracles du Père Proust ( Célestin ) relate la guérison miraculeuse d’un Chartreux.
Cliquez. Fondation de l’Ordre des Chartreux à Bordeaux...et Barsac, "le Moulin des Moines" "le Moulin des Chartreux" , sur le Ciron affluent de la Garonne. Le livre des Miracles du Père Proust ( Célestin ) relate la guérison miraculeuse d’un Chartreux.

"L’ermite tend à la perfection de la charité en choisissant Dieu comme « l’unique nécessaire ». L’ermite voue sa vie à la louange de Dieu et au salut du monde, dans un retrait plus strict du monde." RV

VERDELAIS ET L’ÉRÉMITISME. ...

 

"Il ne s’agit pas de faire de l’archéologie ou de cultiver des nostalgies inutiles, mais bien plutôt de parcourir à nouveau le chemin des générations passées pour y cueillir l’étincelle inspiratrice, les idéaux, les projets, les valeurs qui les ont mues, à commencer par les Fondateurs, par les Fondatrices et par les premières communautés. C’est aussi une manière de prendre conscience de la manière dont le charisme a été vécu au long de l’histoire, quelle créativité il a libérée, quelles difficultés il a dû affronter et comment elles ont été surmontées. On pourra découvrir des incohérences, fruit des faiblesses humaines, parfois peut-être aussi l’oubli de certains aspects essentiels du charisme. Tout est instructif et devient en même temps appel à la conversion. Raconter son histoire, c’est rendre louange à Dieu et le remercier pour tous ses dons."

Pape François. "A tous les Consacrés " exh.apostolique. Année vie consacrée. 2015

 

 

 

Au XI° siècle un puissant courant érémitique s’observa d’abord en Italie, sous l’influence de saint Romuald (950-1027) et de ses premiers disciples , les Camaldules.(1012) 

 

On retrouva le même courant en Gaule dans le type de vie créé par saint Etienne de Muret et de ses premiers disciples les Grandmontains (1075) A l'origine de la vocation de saint Etienne de Muret, le fondateur de Grandmont , il y a la rencontre, dans l'adolescence , d'un groupe d'ermites en Calabre (cf. : Vie de st Etienne de Muret , ch VI-IX). Et saintBruno ( les Chartreux 1084), fonde en 1092-95 en Calabre la Chartreuse de Serra San Bruno , toujours vivante aujourd'hui, notre Pape Benoit XVI s'y rendra en 2011.

C'est l'origine des Ordres proprement érémitiques en Occident.

 

Après deux siècles ou la vie bénédictine était la seule vie monastique possible en Occident, on voit resurgir à cette époque une forte aspiration à la solitude telle que l'avaient pratiquée Antoine, Macaire. ...

Avec la fondation de ces Ordres érémitiques-nouveaux- l’Occident renouait avec le monachisme des Pères des déserts d’Orient.  La vie solitaire des moines d’Orient est réintroduite en Occident. 

 

C’est dans le contexte "cénobitique" bénédictin , qu’a la fin du XI °s et au  début du XII°siècle, "VERDELAIS"(1099-1112) va naître à la grâce de l’érémitisme , pour de nombreux siècles. 

 

En effet, le "Sanctuaire de Verdelais", va naître au lieu dit du "Luc", la " Verte Forêt ", près de L’antique Église d'Aubiac au bord de la Garonne, construite au XI°siècle,  par les moines Bénédictins du Prieuré Saint Sauveur du village voisin de Saint Macaire , dépendant de l’abbaye bénédictine Sainte Croix de Bordeaux. Ils possédaient alors les Clôchers de (Saint-Sauveur à saint Macaire, saint Maixant, saint Maurice d'Aubiac, tous construits par les moines) et les terres alentour, suite à une donation, dont le Luc.

 C’est au Luc, la Verte Forêt que notre Ermite Géraud de Graves, a son retour de Terre Sainte (en 1099) va ériger son Ermitage, et que ce lieu va devenir un haut lieu de vie érémitique pour de nombreux siècles, Géraud l’ermite et la Tradition érémitique. ...Géraud introduit le totalitarisme de la vie monastique solitaire de l'anachorese ,puis des laures de l'Orient primitif.

 Petit à petit la population locale va se rapprocher, pour finalement entourer le Saint lieu. C’est ainsi que va naître le village de " Verdelais ".

Le Chevalier Géraud de Graves originaire du village de Saint Macaire connaissait bien les moines Bénédictins, grâce a eux il pourra exhausser son vœu d'ériger a la gloire de la Mère de Dieu, "Notre-Dame de Bethléem" son Ermitage dans la forêt du Luc ...

 

" Verdelais ", le Sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais est un haut lieu de vie spirituelle, une oasis vivifiante qui nous vient d’Orient abouché à la plus pure source du monachisme primitif, des déserts d’Orient , d’Egypte et de Palestine. 

Le " poumon vert " auquel l’Esprit Saint nous convie pour lier nos vies à celle de Dieu , en Jésus et Marie.

 

(Lorsque notre ermite Géraud est en Terre Sainte, la fondation de la Chartreuse de saint Bruno en Calabre n' a pas 5 ans ! )

 

 

 

 

"ÉRÉMITISME ET PÈLERINAGE À L’OMBRE DE LA MATERNITÉ CÉLESTE DE MARIE CONSOLATRICE. "

Réjouissez-vous avec Jérusalem  !

Exultez en elle, vous tous qui l’aimez  !

Avec elle, soyez pleins d’allégresse,

vous tous qui la pleuriez  !

   Alors, vous serez nourris de son lait,

rassasiés de ses consolations ;

alors, vous goûterez avec délices

à l’abondance de sa gloire.

   Car le Seigneur le déclare  :

«  Voici que je dirige vers elle

la paix comme un fleuve

et, comme un torrent qui déborde,

la gloire des nations.  »

Vous serez nourris, portés sur la hanche ;

vous serez choyés sur ses genoux.

   Comme un enfant que sa mère console,

ainsi, je vous consolerai.

Oui, dans Jérusalem, vous serez consolés.

   Vous verrez, votre cœur sera dans l’allégresse ;

et vos os revivront comme l’herbe reverdit.

Le Seigneur fera connaître sa puissance à ses serviteurs.

 

   – Parole du Seigneur. Isaïe ch 66.10-14

Cliquez
Cliquez

"La plupart des habitants de la région, ne pouvaient entreprendre le voyage outre - mer, ils aimaient venir se prosterner aux pieds de la Madone, car l'oratoire de Géraud leur paraissait une nouvelle Béthléem où la Mère de Dieu avait en quelque sorte établi sa demeure afin de répandre sur eux l'abondance de ses bénédictions. "

 

La Basilique Notre-Dame de Verdelais a été édifiée au XIIème siècle par les Moines Grandmontains pour abriter la statue miraculeuse d'une Vierge à l'Enfant en bois, rapporté de Terre Sainte par le chevalier Géraud de Graves, devenu Ermite dans la forêt du Luc.( emplacement actuel de la Basilique, lieu de l’Ermitage primitif.  ) Ravagée en 1357 et 1562, l'église est restaurée au début du XVIIème siècle, et confiée aux Moines Célestins, jusqu’au début du XIX°siècle. 
Le Sanctuaire actuel résulte des reconstructions du XVIIème siècle (choeur et transept) et du XIXème siècle(voûtes de la nef et des bas-côtés). Le clocher repris en 1875, est surmonté d’une Vierge en cuivre doré de 3,75 m de haut.

 


Dieu est Amour et Dieu seul suffit !

Ô Dieu unique en Trois Personnes, Tu me veux personne qui Te ressemble, tournée vers Toi et vers tout autre que Tu me donnes à aimer.

" Lorsqu’il s’agit d'exprimer l’esprit de notre vocation et de préciser les conditions dans lesquelles nous devons la vivre pour qu’elle soit communion entre nous dans l’unité divine, on revient toujours à la pratique de la solitude et du silence. Une certaine capacité de silence extérieur et intérieur est requise pour que les âmes puissent se recueillir et se retrouver l’une l’autre dans le Coeur de Jésus et de Marie. Cette conversation sans paroles, cette amitié dans le détachement de tout ce qui n’est pas Dieu est chose très élevée et très douce que nous devons garder précieusement. "

(Amour et silence par un Chartreux)

 

La Communion des Saints, c’est voir l’autre et le recevoir comme Sacrement de Dieu et être pour l’autre Sacrement de Dieu - Jésus - mais aussi le Père et l’Esprit-Saint. Et encore de la Vierge Marie, Icône véritable de Jésus et du Père dans l’Esprit !

" Heureux les coeurs purs, car ils voient Dieu ", Dieu dans l’Esprit et Dieu dans l’autre, dans le visible et l ’ invisible, en restant humblement ce que nous sommes, terre mêlée de Feu! quelle splendeur! 

( un sacrement est le signe visible et efficace d’une réalité invisible )

 

" Le meilleur moyen d’avoir soin de soi-même et du prochain est de jeter en Dieu soi-même et tous les autres et de les commettre à Dieu en toute confiance et de ne plus penser qu’a Lui, d’aimer que Lui." Bx Paul Giustiniani.

 

 

"Qui peut être sauvé ? "

  Jésus répondit : « Ce qui est impossible pour les hommes est possible pour Dieu. » 

Alors Pierre lui dit : « Voici que nous-mêmes, après avoir quitté ce qui nous appartenait, nous t’avons suivi. » 

Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : nul n’aura quitté, à cause du royaume de Dieu, une maison, une femme, des frères, des parents, des enfants, 

sans qu’il reçoive bien davantage en ce temps-ci et, dans le monde à venir, la vie éternelle."

 Saint Évangile selon saint Luc ch 18,27-30.

 

Aujourd'hui encore Dieu appel et cet Appel prime sur tout autre, il est supérieur à tout. C’est l’Évangile ! PAROLE DE DIEU !

Les premiers disciples et apôtres de Jésus, dont Pierre le premier Pape de l’Église indivise, étaient des hommes mariés (sauf Jean le contemplatif ) ils ont tout quitté par amour de Dieu. L ’ Appel de Dieu prime sur tout autre.

 

Dans les premiers siècles de l’Église patristique, l’Eglise indivise choisissait ses évêques, successeurs des Apôtres, parmi les hommes de Dieu, parmi les " déifiés", ayant l’expérience de l’ascèse ( des Pères du désert ) , de l’obéissance, de la Gloire divine incréée, pour que le peuple puisse être illuminé et conduit par ses hiérarques à travers les tempêtes de ce monde jusqu’au port paisible du Royaume.

Dans l’Évangile, Jésus recommande deux grands moyens de sanctification valable pour tout Chrétien et pas seulement aux moines et ermites - pour demeurer en relation d’Amour avec le Père - : la prière continuelle du Coeur (cf: saint Matthieu ch 26,41) et l’hésychasme, le retrait dans le silence et la solitude de la cellule.(cf: saint Matthieu ch 6,6)

 

 

  

LA TRANSFIGURATION.     CLIQUEZ
LA TRANSFIGURATION. CLIQUEZ

"La Communion des saints" dès cette terre existe entre des personnes qui sont sous l’influence de la contemplation surnaturelle, infuse. Pas forcément au même niveau spirituel et dans le même état de vie, mais sous l’influence de la grâce sanctifiante et des sept Dons du Saint-Esprit. Surtout les dons contemplatifs de Sagesse, d’Intelligence et de Science, mais aussi le Don de Piété.   La contemplation surnaturelle est pur don de Dieu, Dieu en fait don gratuitement à qui Il veut, on ne peut que s’y disposer. L’Amour de charité y est immense, elle n’est que Lumière d’Amour aux Trois Rayons . Il n’y a que Dieu. Amour, paix, joie... Elle est rare sur cette terre,partielle, elle tend à devenir connaturelle, elle sera totale au ciel, où il n’y aura plus que la Charité et les sept dons du Saint-Esprit. Nous sommes en état de conversion permanente. Le saint Baptême, la Confirmation et le Sacrement de l’Eucharistie nous dispose à devenir et à être des Théophores. La Communion des Saints est  Communion d’Amour spirituelle totale, dans la pureté.

 Notre nature humaine est faite pour être participante de la nature divine en restant humblement ce qu'elle est, c'est a dire nature humaine. Quelle splendeur !

 

 

" Moi, misérable serviteur de Dieu, je vais tâcher de t'expliquer quel est ce but : la prière, l’ascèse, les oeuvres de miséricorde, oui tout cela est très bon, mais voilà seulement le moyen de parvenir au but qui est l'acquisition du Saint-Esprit. Acquérir L’ESPRIT-SAINT...Voilà bien en effet, explique longuement le père Séraphim, ce qui nous fait " amis de Dieu ", ce qui change en nous " le corruptible en incorruptible, les ténèbres en lumière, l'étable où sont enchaînées nos passions, en temple de Dieu, en chambre nuptiale ". Voilà aussi ce qui peut faire de nous pour les autres les dispensateurs de cette immense grâce tout comme la lumière d’un cierge se communique à d’autres sans pour cela diminuer ou s'éteindre. Certes au jour de notre baptême, nous voici marqués à tout jamais du sceau de L’ESPRIT-SAINT mais nous sommes de trop pauvres gens pour que sa présence transfigure définitivement notre vie. Les larmes du repentir, l’ascèse et la prière " libéreront en nous l’Esprit ".

 

Saint Séraphim de Sarov. ( p.Louis Albert Lassus o.p, Séraphim de Sarov joie et lumière )

 

 

"Lorsque la charité mutuelle et la louange unanime de la Très Sainte Trinité nous font communier les uns aux autres, nous tous, fils de Dieu qui ne faisons dans le Christ qu’une seule famille (cf. He 3, 6), nous répondons à la vocation profonde de l’Église, et nous prenons par avance une part déjà savoureuse à la liturgie de la gloire parfaite [170]. À l’heure où le Christ apparaîtra, quand se réalisera la glorieuse résurrection des morts, la clarté de Dieu illuminera la Cité céleste et l’Agneau sera son flambeau (cf. Ap 21, 24). Alors l’Église des saints tout entière, dans la joie suprême de la charité, adorera Dieu et « l’Agneau qui a été égorgé » (Ap 5, 12), proclamant d’une seule voix : « À celui qui siège sur le trône et à l’Agneau, louange, honneur, gloire et domination dans les siècles des siècles » (Ap 5, 13-14).

Lumen Gentium ch7 n°51 Vatican II

 

Les saints font l’expérience de l’ascèse, de la sainte obéissance, mais surtout de la Gloire divine incréée.

 

" Le don de soi à Dieu dans le prochain revêtira des formes diverses : se réjouir de la conversion des pécheurs, coopérer au repentir des pénitents par la prière et la mortification, désirer le pardon des pécheurs, souffrir de leurs péchés, prier, pleurer pour les méchants, donner à tous l’exemple de l’amour de Dieu."

Bx Paul Giustiniani

 

"Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra."

Parole de Dieu dans l’Évangile de Matthieu ch 6,6

 

 

 

" Miens sont les cieux et mienne est la terre, et miens sont les peuples ; les justes sont miens et miens les pécheurs ; les anges sont miens, et la Mère de Dieu et toutes les choses sont miennes, et Dieu même est mien et pour moi, parce que le Christ est mien et tout entier pour moi. Que demandes-tu et que cherches-tu donc, mon âme ? Tien est tout cela et tout est pour toi. Ne t'estime pas moindre. Ne t'arrête pas aux miettes qui tombent de la table de ton Père. Sors au-dehors et glorifie-toi en ta gloire. Cache-toi en elle et sois dans la joie et tu obtiendras ce que ton cœur demande. Ainsi soit-il. »

Saint Jean de la Croix

 

 

 

 

" Plus on est uni au prochain, plus on est uni à Dieu...plus les saints se rapprochent de Dieu, plus ils se rapprochent les uns des autres, et vice versa."

 Saint Dorothée de Gaza VI°s.

                                                          ~~~~~~~~~~~~~~~

 

  

" L’amour n'annule pas l'altérité, mais il enseigne le Mystère trinitaire. En effet, il n’y a pas d ’ altérité plus grande que celle du Père vis à vis du Fils. Il n’y a pas de respect plus grand que celui du Père pour le Fils dans la communion de l’Esprit. Dans le respect de l'altérité, on réalise la vraie connaissance de l’autre et -par retour- de nous-mêmes. "P. 190

 

" La dimension sexuelle nous accompagne aussi dans les prières. 

Les mystiques de tous les temps ont utilisé dans leur langage l'élément sexuel.

Nous les moines, nous avons renoncé au mariage, mais cela ne veut pas dire que nous ayons renoncé à l’amour, ou que nous aimions d’une façon angélique. Il y a une manière d’aimer centrée sur l'oblation et sur la gratuité qui devrait nous appartenir pleinement. Il s’agit d'apprendre à intégrer l’éros de façon à aimer, et non pas certes à le diaboliser.

La sexualité ne peut être étrangère à l’expérience spirituelle, parcequ’elle est capacité de relation.

Le célibataire pour le Royaume est appelé à aimer mieux et plus, et non à se faire étranger à l’amour humain." 

...

" Je citerai Thomas d’Aquin : " Celui qui aime doit traverser la frontière qui l'enferme dans ses propres limites. On dit que l’Amour fait fondre le coeur : ce qui a fondu n’est plus restreint dans ses propres limites ; c’est le contraire de l’endurcissement du coeur. "

 

- Le coeur qui fond ne met pas en question la chasteté ?

 

" Non, si cette fusion se produit dans la pureté du coeur . Pour être chaste, il faut vivre dans la réalité de ce que je suis moi et de ce que sont les personnes que j’aime...

Tandis que la passion et le désir m’entrainent à vivre dans l'imaginaire, qui est un monde beaucoup plus dangereux que le monde réel, la chasteté me ramène sur la terre. Pour y rester en sécurité, il faut que j’ apprenne à éduquer mes désirs. ..

 

- Est-ce que la pratique traditionnelle d’une coupure nette avec le monde des sentiments ne serait pas plus facile ?

 

" Il est vraisemblable qu’avoir un de pierre serait plus facile que d’avoir un coeur de chair, mais le coeur de pierre veut dire la mort.

Il est au contraire réalistement possible d'éduquer le coeur de chair au respect de la chasteté. "

 

 Dom Jacques Dupont. Prieur de la Chartreuse Serra San Bruno, Calabre. "Seul devant l’Unique" 2016. (p 197)

 

                                                                   ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

"Tout est pur pour les purs ; mais pour ceux qui sont souillés et qui refusent de croire, rien n’est pur : leur intelligence, aussi bien que leur conscience, est souillée. 

Ils proclament qu’ils connaissent Dieu, mais, par leurs actes, ils le rejettent, abominables qu’ils sont, révoltés, totalement inaptes à faire le bien."

 

Lettre de Saint Paul Apôtre à Tite.ch 1,15-16  

 

 

La " Communion des saints " se situe au niveau du Coeur profond,  des cinq sens spirituels * de l’âme : la vue, le toucher, l ’ ouïe, l ’ odorat, le goût. Dans la Foi, l’Espérance et la Charité. Ils sont liés aux sept dons de l’Esprit-Saint et à la grâce sanctifiante.  (Le renouvellement des sens est le fruit d’une vie de prière et d’ascèse.  La personne subit un changement intégral qui couvre l’ensemble de sa vie intérieure et extérieure. Ses sens passent de façon évidente du matériel au spirituel. ) (* Origène, Homélies sur le Cantique des cantiques, S.C n°37bis )

 

Elle ne se situe pas au niveau des " pensées " ou de l'imagination. (toutes égocentrées)

 

 

L’intelligence de l’homme - naturellement faite pour Dieu - est saine quand elle cherche les choses divines et leur Auteur. L’homme est appelé à regarder toutes les réalités dans le regard même de sa Source. En se détournant de Dieu, l’intelligence de l’homme cesse d’avoir une activité conforme à sa fin naturelle. Elle regarde toutes choses et elle considère tout ce qu’elle est appelée à connaître indépendamment de Dieu, ce qui fausse son regard à la racine. Grave blessure qui affaiblie l’intelligence en sa capacité de connaître le Vrai. Cette faculté de lumière demeure cependant capable de connaître et d'adhérer au Vrai.

 

En cessant de voir Dieu dans les êtres et les êtres en Dieu, l’homme a tendance à voir les choses à travers le filtre de son péché. Sa connaissance de soi et de l’autre a perdu sa transparence à Dieu. L’homme ne discerne plus dans les personnes l’image de Dieu.

Sa faculté de lumière devient facilement un regard réflexif sur soi-même, un regard sur l’autre défigurant, obscursi par les passions. 

L’homme introduit la confusion la plus totale dans sa perception de la réalité : il peut prendre le vrai pour le faux, et le faux pour le vrai; le mal pour le bien et le bien pour le mal; ce qui est le plus réel pour ce qui est le moins réel et inversement. Il y a dans l’intelligence de l’homme pécheur un voile qui l'empêche de saisir ce qui est au delà des apparences.

 

 

 

" Saint Thomas place les dons du Saint-Esprit au sommet des principes internes des actes humains. Ils sont ces receptivités internes de notre liberté, non destinés à perfectionner notre raison dans son processus interne de recherche du bien, mais destinés à placer celle-ci sous la motion externe du Dieu au -delà de tout. La liberté qui n’est pas indépendance, s’avère être au plus intime d ’ elle-même capacité d’obéir à Dieu. 

La liberté s’avère être dans la grâce sanctifiante - qui nous met dans l ’ amitié de Dieu - sous un régime d'inspiration et pas seulement sous un régime de vertus. Il s’agit de se laisser mouvoir par Dieu, non plus pour faire le bien avec l’aide de la grâce, mais pour se laisser faire par Dieu.

La liberté nous est donnée, non pas pour que nous nous rendions indépendants de Dieu, mais pour grandir sous la motion de sa grâce, dans la Communion avec Lui.

Les dons du Saint-Esprit manifestent cet instinct dans sa plus haute soumission à l’attirance divine.

Par les dons du Saint-Esprit, la liberté entre dans son régime le plus haut. Il s’agit de se disposer à recevoir l'impulsion de l'inspiration divine.

Saint Thomas : " Les hommes mus par un instinct divin ne doivent pas délibérer selon la raison humaine mais suivre leur instinct intérieur parce qu’ils sont mus par un principe meilleur que la raison humaine." RV.

 

  

Cliquez
Cliquez

Première lettre de saint Pierre Apôtre 1,18-25.                                                                                                               "Bien-aimés, vous le savez : ce n’est pas par des biens corruptibles, l’argent ou l’or, que vous avez été rachetés de la conduite superficielle héritée de vos pères ; mais c’est par un sang précieux, celui d’un agneau sans défaut et sans tache, le Christ. Dès avant la fondation du monde, Dieu l’avait désigné d’avance et il l’a manifesté à la fin des temps à cause de vous. C’est bien par lui que vous croyez en Dieu, qui l’a ressuscité d’entre les morts et qui lui a donné la gloire ; ainsi vous mettez votre foi et votre espérance en Dieu. En obéissant à la vérité, vous avez purifié vos âmes pour vous aimer sincèrement comme des frères ; aussi, d’un cœur pur, aimez-vous intensément les uns les autres, car Dieu vous a fait renaître, non pas d’une semence périssable, mais d’une semence impérissable : sa parole vivante qui demeure. C’est pourquoi il est écrit : ‘Toute chair est comme l’herbe, toute sa gloire, comme l’herbe en fleur ; l’herbe se dessèche et la fleur tombe, mais la parole du Seigneur demeure pour toujours.’ Or, cette parole est celle de la Bonne Nouvelle qui vous a été annoncée."

LA TRANSFIGURATION.   CLIQUEZ
LA TRANSFIGURATION. CLIQUEZ

 

 

"Tu as aimé le Christ dès ta jeunesse

Et tu fus enflammé du désir de le servir, Lui seul.

 

Tu as vécu dans la solitude

T'adonnant au travail et à la prière incessante.

 

Par ta tendresse et ta douceur, tu as acquis l'amour du Christ

Et tu as été l'élu de la Mère de Dieu.

 

Par tes prières, conduis-nous au Salut, bienheureux père Séraphim."

 

 

Tropaire en l’honneur de Saint Séraphim de Sarov

" Ange terrestre, homme céleste "

La Communion des Saints est cet Art d’Aimer qui nous vient du Ciel, du Père du Fils et de l’Esprit-Saint, Source et Origine de tout Amour.La Communion des Saints c’est rejoindre l’Autre et cet autre qui est mon frère ou ma soeur au niveau de son Coeur profond, et se laisser rejoindre par l’Autre et par cet autre qui est mon frère ou ma soeur, au niveau du Coeur profond. Dans la Lumière d’Amour de l’Esprit septiforme. La Communion des Saints c’est recevoir et donner la Tendresse et la Consolation de Dieu, dans le visible et l’invisible.                                                                               C’est aller là où Dieu m'envoie spirituellement.                Là où Dieu est présent dans l’autre;                                     Là où Il est présent dans la pauvreté, dans la blessure de mon frère ou de ma soeur, que Dieu me donne à aimer.                                                                              Les saints sont " Théodidactes " ! Ils sont enseignés directement par l’Esprit-Saint.                                          C’est une Vie Théocentrée et Théophore. Être moine, être ermite c’est aller un petit peu plus loin dans l’Amour, c’est voir un peu plus loin dans l’Amour....

La Communion des Saints, c’est rejoindre l’autre au niveau du coeur profond en état de grâce . C’est aussi rejoindre l’autre "pécheur" que Dieu veut sauver, aider, sanctifier...C’est aussi rejoindre un proche souffrant entre la Vie et la mort qu’il faut rassurer, aimer, consoler, embrasser... dans la Lumière d’Amour qu’EST DIEU... Cette personne à son réveil se souviendra seulement que vous êtes venu lui parler, lui rendre visite par la Communion des Saints ...

 

Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, aie pitié de nous.

Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, aie pitié de nous.

Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, aie pitié de nous.

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, maintenant et toujours et aux siècles des siècles Amen

 

Trinité Très-Sainte Trinité, aie pitié de nous.

Seigneur, Remets-nous nos pêchés.

Maitre, Pardonne-nous nos iniquités.

Saint, Visite-nous et guéris nos infirmités à cause de Ton Nom.

 

Kyrie Eleison (3 fois)

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit Maintenant et toujours et aux siècles des siècles Amen.

" Dieu est Lumière " en effet , tout comme Il est Amour, parce qu’Il est plénitude de l ’ Être, éminente simplicité, éclatante beauté, parce que la Vie Trinitaire est faite de cette Lumière engendrant le Verbe - Lumière dans le Feu de l’Esprit. Toutefois, 

" lorsque tu entends parler de la Lumière en Dieu, chante Syméon le Nouveau Théologien, fais bien attention à celle dont je parle. Ne va pas croire que je parle de celle des étoiles, de celle d’une lampe... Les lumières sensibles n’illuminent que les yeux de nos sens, n’éclairent et ne font voir que les réalités sensibles. Les yeux illuminés de ton coeur seuls peuvent saisir comment Lumière est le Père, Lumière le Fils, Lumière l’Esprit-Saint, les Trois en une seule Lumière. "

Avec cependant la possibilité d’en saisir le resplendissement dans et à travers le corps des saints, comme lorsque au sommet de la montagne du Thabor, Pierre, Jacques et Jean contemplent le corps du Christ - Seigneur éclatant comme la neige et ses vêtements eux-mêmes resplendissants de Lumière : " Dans ton éclat fulgurant, ô Toi, Verbe, Lumière immuable du Père, nous voyons le Père qui est Lumière, l’Esprit qui Lui aussi est Lumière, illuminant tout l’univers."

Sans doute Jésus est-Il l’homme Dieu, le Fils bien-aimé en qui le Père met toute sa joie, mais nous ne pouvons que saluer en ce mystère l’annonce de notre possible transfiguration.

Il est vrai que nous naissons " dépouillés de la gloire de Dieu " ( Rm 3,23 ) mais Dieu ne peut abandonner son arche, ne peut délaisser son temple puisqu’il nous a élus en son Enfant bien-aimé, dès avant la fondation du monde, pour être saints et immaculés en sa présence dans l ’ Amour"(Ep 1,4).

Nos anciens ont précisément appelé le baptême sacrement de l'illumination parce qu’il fait de nous ces enfants de lumière qui, " marchant en fils de la lumière ", " partageront le sort des saints dans la lumière " ( Ep 1,18 ). Cette réelle participation à l ’ Être saint et lumineux de Dieu a toutefois des âges. La " semence de gloire " ne porte son fruit que peu à peu. Elle n’envahit l’intelligence, la mémoire, le coeur et le corps qu’à travers le difficile exode qui fait passer l’ami de Dieu du pays de l'ombre à la terre de la liberté. Un travail de conversion et de libération s'impose pour que Dieu - Lumière envahisse tout et se répande au dehors. D’autant plus que l’Esprit de Dieu travaille de son côté avec le Père et le Fils pour que le bois devienne feu.

" C’est alors, dit encore Syméon, que la lampe éteinte de l’âme reconnaît qu'elle s’est rallumée, car le feu divin l’a embrasée. Ô miracle ! L’homme passe en Dieu et spirituellement et corporellement...et Dieu entre ainsi en communion avec l’homme tout entier, Ô étrange merveille ! Ma chair participe à la gloire divine et resplendit d’un éclat divin ; la Lumière m'emporte, me contient et m'entraîne... Regarde, regarde donc : par nature, je suis un homme, par grâce me voici Dieu."

P. Louis Albert Lassus o. p  " Séraphim de Sarov "

 

 

  " En effet, vous tous que le baptême a unis au Christ, vous avez revêtu le Christ ; 

il n’y a plus ni juif ni grec, il n’y a plus ni esclave ni homme libre, il n’y a plus l’homme et la femme, car tous, vous ne faites plus qu’un dans le Christ Jésus." 

Saint Paul aux Galates ch 3 .27-28

 

 

«J’étais nu, et vous m’avez habillé.... Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait» (Mt 25, 36. 40). Dans l’histoire de l’Église, combien d’autres témoignages de charité peuvent être cités ! En particulier, tout le mouvement monastique, depuis ses origines avec saint Antoine, Abbé († 356), fait apparaître un service de charité considérable envers le prochain. Dans le «face à face» avec le Dieu qui est Amour, le moine perçoit l’exigence impérieuse de transformer en service du prochain, en plus du service de Dieu, toute sa vie. On peut expliquer ainsi les grandes structures d’accueil, d’assistance et de soins nées à côté des monastères. "

 

Encyclique "Dieu est Amour" n°40. Pape Benoît XVI

 

 

 

La réclusion

 

" Après avoir été éprouvé par une longue expérience de l’obéissance et des austérité, sans perdre le trésor de cette Sainte obéissance qui est la richesse du moine, sans la présomption de vivre selon son sens propre, sans sortir de cette couronne de sapins, il sera possible à l’ermite d’accéder à une vie encore plus parfaite, d’être vraiment un " solitaire "...Après de nombreuses probations,après l'âge mûr de 40-45 ans, après une bonne délibération, il est accordé à quelques frères qui le demandent instamment de se séparer des autres en s’enfermant dans une cellule pour ne plus en sortir, afin de pouvoir contempler les réalités célestes avec plus de tranquillité. "

Bx Paul Giustiniani. Ermite Camaldule de Monte Corona

 

"L’ermite est un homme (femme) libre, amant de la Beauté, qui épouse son lieu et sa vie par amour et qui peu à peu est envahi par l’amour qui est paix et joie dans l’Esprit-Saint. C’est d’ailleurs en cela que réside la grande prédication muette de la vie solitaire et de la réclusion. Habituellement les vrais ermites ont le visage " de qui va vers Jérusalem " , un visage irradié des clartés de la Ville de Dieu dont l’Agneau est le flambeau qui ne connaît pas de déclin. "

Fr.Louis Albert Lassus,o. p 

Saint Ermitage. Copyright Atelier Sœur Ermite ©

Silence, jeûne, fidélité à la cellule solitaire

" Quitter l’ermitage pour rentrer dans la vie cénobitique,  c’est tout comme abandonner le monastère pour revenir dans le monde." Saint Romuald

 

 

Télécharger
💛
vie recluse-réclusion-dom-winfried-ermit
Document Adobe Acrobat 1.6 MB

" Bienheureuse l’âme anéantie à elle-même, toute convertie à Dieu, qui vit non en soi mais en Christ, tout absorbée par son amour. Et plus heureuse encore l’âme qui, liquéfiée au foyer de l’amour, anéantie et à soi et au Christ, ne vit pas même dans le Christ, mais vit seulement parce que le Christ vit en elle !...

 

Et comment pourra t’il se faire, ô mon âme, que tu deviennes rien, que tu ne sois plus rien en toi-même, que Dieu seul soit en toi ou mieux, toi en Dieu ? Pas autrement qu’en vertu de ce Sacrement dont j’étais tout à l’heure le ministre indigne... C’est là que nous manquons à nous-mêmes, que nous commençons à exister en Dieu.

 

Comment pourrez-vous faire, Seigneur,  que je ne vous aime pas ? Si vous me donnez la paix du dedans et du dehors je vous aimerai; si vous me laissez dans la tribulation, sans consolation, dans l'angoisse, je crois que je vous aimerai encore...Si  c’est vous seul que j’aime et non moi-même, Seigneur, qui êtes mon bien et mon unique amour, je ne me soucie pas de ce qui peut m’arriver pourvu que je fasse votre volonté, que s’accomplisse en moi, sur moi, par moi, tout votre bon vouloir. "

 

Bx Paul Giustiniani.

  

Télécharger
Vie recluse
Nathalie Nabert Avant-propos.pdf
Document Adobe Acrobat 491.6 KB

C’est une occasion opportune pour remercier le Seigneur du don de tant de personnes qui, dans les monastères et les ermitages(*), se consacrent à Dieu dans la prière et dans le silence actif. Rendons grâce au Seigneur pour les témoignages de vie de clôture et ne faisons pas manquer à nos frères et soeurs notre engagement spirituel et matériel, afin qu’ils puissent accomplir leur importante mission ".  (* Nathalie Nabert ci-dessus)

 

Pape François. 21.11.2013 

 

 

 

" Vultum Dei quaerere " Constitution Apostolique du pape François, sur la vie contemplative féminine. CLIQUEZ...
" Vultum Dei quaerere " Constitution Apostolique du pape François, sur la vie contemplative féminine. CLIQUEZ...

Hommage d’action de grâce à Dieu, à la sainte Église et au Pape François pour cette double joie :

 

La FÊTE de Sainte Marie-Madeleine (I°s) le 22 juillet,

La sainte myrophore, égale aux apôtres, "l’apôtre des apôtres","témoin de la divine miséricorde". Elle vivra ermite les 30 dernières années de sa vie à la sainte Baume, en Provence.

 

" CHRIST EST RÉSSUSCITÉ ! "

 

 

Et joie pour le don d’une nouvelle CONSTITUTION APOSTOLIQUE du Pape François, sur la "VIE CONTEMPLATIVE FÉMININE"

-"VULTUM DEI QUAERERE"- " La recherche du visage de Dieu ".  2016.

Télécharger
Constitution Apostolique du Pape François, sur la vie contemplative féminine " Vultum Dei quaerere " 2016.
Vultum-Dei-quaerere-sur-la-vie-contempla
Document Adobe Acrobat 1.5 MB

 

"La sainte, après quelques persécutions, décide de se retirer dans une grotte (une baume) sur un massif à l’Est de Marseille où une forêt mystérieuse rehausse la dimension mystique de l’ensemble. Elle va vivre là une trentaine d’années dans le recueillement et la pénitence, inondée sans cesse de la joie d’être sauvée et aimée. Là sera sa véritable vie de chrétienne, ayant tout abandonné pour suivre Jésus et n’être qu’à Lui. Dans le dénuement matériel d’une existence ascétique, dédiée à la contemplation et à la prière, Marie-Madeleine devient la sainte que nous révérons encore vingt siècles après son dernier soupir terrestre. Celle qui illustre à jamais la vanité des choses de ce monde comparées à celles du siècle...

La Provence est fière d’être gardienne des reliques et des souvenirs de celle dont la conversion racheta (avec quel panache !) la faute d’Eve."

 

Mgr David Macaire o.p. " Marie-Madeleine, itinéraire spirituel d’une femme libérée "

 

 

" SENTINELLE DE L’INVISIBLE " !

Ô Toi, le Dieu Un, le Dieu Unique, Unité sans principe, simple, super - substantiel, Sans partie, sans division.Ô Toi l ’ Au - delà de tout, je t'adore profondément.                                                                  Shema Israël, Écoute Israël.                                          Écoute : Ton Dieu est Un.                                                Écoute : Ton Dieu est Saint.                                          Écoute : Ton Dieu est Gloire.                                          Écoute : Ton Dieu est Feu dévorant.                                  Ô Dieu, j’écoute ton Unicité qui renferme le secret de ton Être Séparé, Lumineux, Transcendant, Tout Autre, Irréductible :Dieu Un, Dieu Saint, Dieu resplendissant de Gloire.                                                                                      Ô Kabod Élohim, je T'adore.                                              Cette Unité, ô Saint, je la contemple en Toi.Car cette Unité est Trinité, la même tout entière Unité, la même tout entière Trinité.                                                               Oui, Dieu Un, Transcendant, Saint, rempli de Gloire, Tu es Trois Personnes.                                                               Dieu est Amour, Dieu vit d’Amour.C’est pourquoi Il se révèle à nous comme Trois Personnes qui s’aiment: Dieu aime Dieu en Dieu.Dieu Amour s’aime en Lui-même,dans une pluralité de Personnes tournées l’Une vers l’Autre.                                                  La Révélation nous présente Trois Personnes en acte de s’aimer.L’Affection du Père et du Fils s'enflamme dans l'incendie d’Amour d’un Troisième.                          La Source de tout Amour est " CO-DILECTION " de Trois Personnes qui s’aiment infiniment.                   C’est en me laissant immerger dans la Révélation de ce Dieu Un qui est Trois Personnes dans l’Amour, que je peux toucher le mystère de l’Amour dans sa perfection.                                                                               Les Trois Personnes Divines, distinctes et Unes dans l’Unité de la Divinité, sont éternellement livrées dans la présence qu’Elles s'offrent l’Une à l’Autre. Leur Relation réciproque d’Amour est une Vie intense de Connaissance amoureuse, d’Amour lumineux et incandescent. Chacune se donne tout entière. Chacune reçoit tout l’Amour de l’Autre.Dieu Un est Communion de Trois Personnes qui sont en relation d’Amour et qui s’aiment infiniment.                          Chacune est VERS les Autres, mais aussi DANS les Autres : divine Circulation de la Vie véritable,  Inhabitation réciproque de chaque Personne dans l’Autre.                                                                                        Telle est la plénitude de l’Amour :Ô Dieu Trinité, Unité,  Père, Source et Origine de la Divinité,  Fils Unique Engendré du Père,  Esprit-Saint, Lien d’Amour entre le Père et le Fils : Ô Communion d’Amour en Trois Personnes, nous T’adorons.

" Éloge de l'enfouissement " par un ermite Camaldule. La spiritualité des ermites Camaldules de Monte Corona.
" Éloge de l'enfouissement " par un ermite Camaldule. La spiritualité des ermites Camaldules de Monte Corona.

La Prière de Saint Éphrem le Syrien                                   « L'air du Paradis est senteurs et parfums » :                                                                                                                        « Rends-moi, en ta Bonté, digne de rencontrer la grâce de l'Eden, ce trésor des senteurs, ce grenier de parfums, car du souffle de ses aromates je régale ma faim. C'est parfum qui nourrit chaque être en chaque temps. Celui qui le respire s'en trouve épanoui et en oublie son pain. C'est Table du Royaume : Béni qui l'a dressée dedans le Paradis ! Ainsi soit-il. »

 Saint Éphrem le Syrien, docteur de l’Église, IV°s

 

 

" Combien de fois l’Esprit-Saint n’a t’il pas essayé de nous décrire la beauté du ciel, la douceur de l’intimité avec Dieu, les qualités de l’Époux céleste, par des expressions matérielles destinées à nous faire percevoir ces vérités !

 

À titre d'exemple, l’Esprit dit :

 

[- " Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur ! " (Ps 34,8)

- " l'arôme de tes parfums est exquis, ton nom est une huile qui s'épanche, c’est pourquoi les jeunes filles T’aiment. ...

Tandis que le Roi est en son enclos, mon nard donne son parfum...

Que ton amour est délicieux. .., plus que le vin !

Et l'arôme de tes parfums, plus que tous les baumes !

Tes lèvres, ma fiancée, distillent le miel vierge.

Le miel et le lait sont sous ta langue, et le parfum de tes vêtements est comme le parfum du Liban.

Le nard et le safran...avec tous les arbres à encens...avec les plus fins arômes. 

Comme le pommier parmi les arbres d’un verger, ainsi mon Bien-aimé. ..son fruit est doux à mon palais. ...

J’entre dans mon jardin, ma soeur, ma fiancée, je récolte ma myrrhe et mon baume, je mange mon miel et mon rayon, je bois mon vin et mon lait.

Ses discours sont la suavité même, et tout en lui n’est que charme. Tel est mon Bien-aimé. "

 

( Cantique des cantiques ch 1,3.12; 4,10.11.13; 2,3; 5,1.16 ).]

 

 

Ces expressions spirituelles apparaissent à certains comme des énigmes, et beaucoup de Chrétiens leur adjoignent des points d'interrogation, mais ce ne serait nullement dans l’intention de l’Esprit d ’ exprimer obscurement les Paroles de Dieu, s’il lui était possible de les rendre avec plus de clarté.

 

Par ces images, l’Esprit décrit la beauté de l’Époux et la beauté de l’âme, ainsi que les sentiments délicats d’amour et d'émerveillement qu’ils échangent. 

 

Il le fait de la façon la plus expressive qui puisse être perçue par notre sensibilité naturelle. Mais la compréhension de ces expressions nous est interdite tant que nous les considérons uniquement dans les limites de leur signification matérielle. 

Pour en pénétrer le sens véritable, il nous faut nous transporter avec notre sensibilité, notre pensée et notre imagination, du domaine matériel étroit et éphémère au domaine spirituel transcendant et éternel, afin de pouvoir saisir la vraie valeur de l’âme et les traits véritables de l’Époux céleste. 

 

C’est alors que nous percevrons un autre sens de la beauté, un autre sens du goût, de l ’ odorat, de l ’ ouïe, du toucher. Et quand nous parviendrons réellement à ce niveau supérieur de perception spirituelle, nous mesurerons l’infantilisme de nos sens naturels et leur inaptitude à comprendre les descriptions utilisées par l’Esprit pour exprimer Dieu.

Pour échapper à l'étroitesse de nos sens matériels et prendre notre essor dans L’espace du monde spirituel, nous n’avons pas d’autre moyen que de nous exercer à la méditation et à la contemplation. C’est par elles qu’il nous est donné de sortir de notre finitude et d ’ évoluer " de gloire en gloire ". Arrivés à la vision directe de ces réalités et à l ’ éclaircissement de leurs ombres grâce aux sens intérieurs de l’âme, nous percevrons alors le sens véritable de ce descriptions matérielles et l ’ authentique beauté de la vie spirituelle. "

 

Père Matta el Maskine.( Le renouvellement des sens. ) L’expérience de Dieu dans la vie de prière. S.On°71

 

 

" La seule solitude licite est celle de l’amour.

On peut s'isoler seulement pour aimer davantage.

Pourquoi Dieu crie t’Il dans le désert ? Il veut séduire, parler au coeur. Le désert est un lieu pour les amoureux. 

De fait les amoureux sont toujours seuls."

 

Dom Jacques Dupont, Prieur de la Chartreuse Serra San Bruno, Calabre. " Seul devant l’Unique "

L’Évangile c’est la Bonne Nouvelle de " la graine de moutarde "...ou encore du " grain de blé "... S’il meurt, il porte beaucoup de fruit...Le disciple n’est pas au dessus du Maître...

 

 

" Jésus leur déclare : 

« L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié.

Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.

Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle.

Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où moi je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera.

Maintenant mon âme est bouleversée. Que vais-je dire ? “Père, sauve-moi de cette heure” ? – Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci !

Père, glorifie ton nom ! » Alors, du ciel vint une voix qui disait : « Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore. »

En l’entendant, la foule qui se tenait là disait que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient : «C’est un ange qui lui a parlé. » 

Mais Jésus leur répondit : « Ce n’est pas pour moi qu’il y a eu cette voix, mais pour vous.

Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde va être jeté dehors;

et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. "

 

Saint Évangile selon saint Jean ch 12, 24-32.

 

" On jugera l’arbre à ses fruits."

 

MAGNIFICAT ! 

 

 

" Le royaume des Cieux est comparable à une graine de moutarde qu’un homme a prise et qu’il a semée dans son champ. 

 

 

C’est la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a poussé, elle dépasse les autres plantes potagères et devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel viennent et font leurs nids dans ses branches."

 

 Saint Évangile selon saint Mattieu ch 13,31-32

 

" En se retirant dans le silence et dans la solitude, l’homme, pour ainsi dire, s’«expose» au réel dans sa nudité, il s’expose à ce «vide» apparent que j’évoquais tout à l’heure, pour faire en revanche l’expérience de la Plénitude, de la présence de Dieu, de la Réalité la plus réelle qui soit, et qui est au-delà de la dimension sensible. C’est une présence perceptible dans toute créature: dans l’air que nous respirons, dans la lumière que nous voyons et qui nous réchauffe, dans l’herbe, dans les pierres... Dieu, Creator omnium, traverse toute chose, mais il est au-delà, et précisément pour cette raison il est le fondement de tout. Le moine, en quittant tout, court pour ainsi dire un «risque»: il s’expose à la solitude et au silence pour ne vivre de rien d’autre que l’essentiel, et c’est précisément en vivant de l’essentiel, qu’il trouve aussi une profonde communion avec ses frères, avec chaque homme...                                                                                                                                                                          Vous aussi, qui vivez dans un isolement volontaire, vous êtes en réalité au cœur de l’Eglise et vous faites courir dans ses veines le sang pur de la contemplation et de l’amour de Dieu."                         Pape Benoît XVI.

" Ce n’est pas tant ma prière qui devient importante que la prière que Dieu fait en moi.Alors je suis en Dieu, dans ce dialogue - qui n’est pas fait de mots - entre le Fils et le Père...Dans la foi, il nous est donné de pouvoir vivre cette expérience d’embrassement et de tendresse qui existe entre le Père et le Fils."                    " Seul devant l’Unique "                                                                Dom Jacques Dupont, Prieur de la Chartreuse Serra San Bruno, Calabre.


Cliquez
Cliquez

 

 

Évangile selon saint Luc ch 10,38-42

 

"En ce temps-là,

   Jésus entra dans un village.

Une femme nommée Marthe le reçut.

   Elle avait une sœur appelée Marie

qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.

   Quant à Marthe, elle était accaparée

par les multiples occupations du service.

Elle intervint et dit  :

«  Seigneur, cela ne te fait rien

que ma sœur m’ait laissé faire seule le service  ?

Dis-lui donc de m’aider.  »

   Le Seigneur lui répondit  :

«  Marthe, Marthe, tu te donnes du souci

et tu t’agites pour bien des choses.

   Une seule est nécessaire.

Marie a choisi a meilleure part,

elle ne lui sera pas enlevée. "

 

Parole de Dieu.

 

   

 " La médiation corédemptrice personnelle de la Vierge est plus haute que celle de l’Église entière. Elle s'étend à tous les hommes de tous les temps. Elle est antérieure et enveloppante par rapport à toute médiation corédemptrice,  fut ce celle même de l’Église. En Marie l’Église est pleinement Église. ...Toute l’Église est Mariale. Quand on dit que Marie est la réalisation suprême de l’Église, on entend que Marie est , dans l’Église, plus Mère que l’Église, plus Épouse que l’Église, plus Vierge que l’Église. On entend qu’elle est Mère, Épouse, Vierge, avant l’Église et pour l’Église : que c’est en elle que l’ Église est Mère,  Épouse,  Vierge. Dans l’ordre des grandeurs de sainteté, qui sont les grandeurs suprêmes, Marie est , autour du Christ, comme la première onde de l’Église, génératrice de toutes les autres, jusqu’à la fin des temps ! " Cardinal Journet.  

MAGNIFICAT !

" Assomption ", que ce nom est doux à ma petite âme! En me remettant sans aucune réserve sous l'immortel refuge du Coeur Immaculé de Marie j’y ai  remis avec moi tous ceux que j’aime...J’ai la douce confiance que la divine et puissante Marie les enveloppera toutes de sa rayonnante assistance et de sa miséricordieuse charité. " VÉNÉRABLE MARTHE ROBIN.

 

 

L’Assomption et le Couronnement

 

" En ce jour solennel, avec toute l’Église d’Orient et d’Occident, nous célébrons la Pâque de la Vierge Marie. 

Ayant donné au Verbe du Père une chair immaculée, elle participe de la même incorruptibilité. 

Élevée en son corps et en son âme dans la gloire de la Lumière d’Amour des Trois Personnes Divines, elle est le grand signe dans le ciel que l’Église contemple comme son accomplissement au terme de son pèlerinage sur la terre."

 

 

«Mon âme exalte le Seigneur» – (Lc 1, 46). Elle exprime ainsi tout le programme de sa vie: ne pas se mettre elle-même au centre, mais faire place à Dieu, rencontré tant dans la prière que dans le service du prochain – alors seulement le monde devient bon. Marie est grande précisément parce qu’elle ne veut pas se rendre elle-même grande, mais elle veut rendre Dieu grand. Elle est humble: elle ne veut être rien d’autre que la servante du Seigneur (cf. Lc 1, 38. 48). Elle sait qu’elle contribue au salut du monde, non pas en accomplissant son œuvre, mais seulement en se mettant pleinement à la disposition des initiatives de Dieu. "

Encyclique "Dieu est Amour" Pape Benoît XVI. n°41

 

 

 

 

"Le rôle de la femme dans l'Église (...) c'est vraiment l'icône de la Vierge, de Notre Dame, celle qui aide l'Église à grandir !"                                                                 "La femme, dans l'Église, est plus importante que les évêques et les prêtres. Comment ? C'est ce que nous devons chercher à mieux expliciter."                              Pape François 15 août 2013


 

( "L’Église " -au sens le plus large- n’est pas un musée et n’a pas d'activité commerciale, elle n’oeuvre pas sur un marché économique. 

L’échoppe de la Basilique est là pour permettre aux pèlerins et visiteurs de prolonger et favoriser leurs pratiques religieuses et / ou prolonger leurs visites au Sanctuaire. )

 

Lors de son pèlerinage en Terre Sainte, le Pape François nous disait à propos des Basiliques Mères de Béthléem, de Jérusalem, "le Saint Sépulcre". ...(et cela vaut aussi pour la Basilique N.D de Verdelais. ..)

"...Les lieux Saints ne sont pas des musées ou monuments pour touristes, mais des lieux où les communautés des croyants vivent leur foi, leur culture, leurs initiatives caritatives . Aussi doit on perpétuellement les sauvegarder dans leur sacralité, protégeant ainsi non seulement l'héritage du passé mais aussi les personnes qui les fréquentent aujourd'hui et les fréquenteront dans l'avenir. "

( O.R n°22. 29 mai 2014)

 

" ...Le Pape François nous demande de reconvertir les structures qui ne sont pas utilisées dans le but pour lequel elles ont été créés, et également de revoir l'activité caritative. Il nous demande , en définitif, de revenir aux options de vie de nos fondateurs et de nos fondatrices. Ces derniers, d’une manière ou d’une autre ont vécu pour les pauvres et comme eux...."

" ...Les couvents vides ne servent pas à l’Eglise pour les transformer en Hôtels et gagner de l'argent. Les couvents vides ne vous appartiennent pas, ils sont pour la chair du Christ..."

PAPE FRANÇOIS. (O.R n°37 .10.09.13)

( O. R n°35  .29.08.13 MRG JOSÉ RODRIGUEZ CARBALLO. VIE CONSACRÉE.)  (CIVCSVA)

 

 

(* propriété canonique : 》》Appliquer les règles d’administration des biens d’Église dictées par le Code de droit canonique :

L'administration des biens est accomplie dans le respect de la triple finalité des biens d'Eglise (can 1254 § 2) :

Organisation du culte 

Subsistance du curé et des autres ministres 

Œuvres d'apostolat et de charité, surtout envers les pauvres.

Il faudra toujours garder à l'esprit qu'on appartient à l'Eglise diocésaine et universelle.

En aucun cas le Conseil pour les Affaires Economiques ( conseil économique du Sanctuaire de Verdelais/conseil de gestion ) ne peut s’ériger en association loi 1901, puisqu’il est une institution d’Église...C’est pourtant le cas...)

 

 

" Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent. "

Parole de Dieu dans le Saint Évangile selon saint Mattieu ch 6,24

 

"L’activité caritative chrétienne doit être indépendante de partis et d’idéologies. Elle n’est pas un moyen pour changer le monde de manière idéologique et elle n’est pas au service de stratégies mondaines, mais elle est la mise en œuvre ici et maintenant de l’amour dont l’homme a constamment besoin. L’époque moderne, surtout à partir du dix-neuvième siècle, est dominée par différents courants d’une philosophie du progrès, dont la forme la plus radicale est le marxisme.

.... Nous ne contribuons à un monde meilleur qu’en faisant le bien, maintenant et personnellement, passionnément, partout où cela est possible, indépendamment de stratégies et de programmes de partis. Le programme du chrétien – le programme du bon Samaritain, le programme de Jésus – est «un cœur qui voit». Ce cœur voit où l’amour est nécessaire et il agit en conséquence."

Encyclique "Dieu est Amour" Pape Benoît XVI. n°31

 

 

n°33." En ce qui concerne les collaborateurs qui accomplissent concrètement le travail de la charité dans l’Église, l’essentiel a déjà été dit : ils ne doivent pas s’inspirer des idéologies de l’amélioration du monde, mais se laisser guider par la foi qui, dans l’amour, devient agissante (cf. Ga 5,6)."

Encyclique "Dieu est Amour" Pape Benoît XVI. n°33.

 

 

Can. 392 - § 1." Parce qu'il doit défendre l'unité de l'Église tout entière, l'Évêque est tenu de promouvoir la discipline commune à toute l'Église et en conséquence il est tenu d'urger l'observation de toutes les lois ecclésiastiques." DC

 

 

CEC 1782 L’homme a le droit d’agir en conscience et en liberté afin de prendre personnellement les décisions morales. " L’homme ne doit pas être contraint d’agir contre sa conscience. Mais il ne doit pas être empêché non plus d’agir selon sa conscience, surtout en matière religieuse " (DH 3).(catéchisme Eglise catholique )

 

NON À L’APOSTASIE, NON À LA COMPROMISSION, NON À LA CORRUPTION. 

                                     

 

 

 

Paix et joie dans l’Esprit-Saint!

 

  • La gestion d’un Sanctuaire catholique ( Basilique mineure propriété civile et propriété canonique, outre hostellerie Géraud de Graves propriété canonique * -la Loi canonique prime pour tout le sanctuaire- ) par une association cultuelle civile (loi 1901) avec bénévoles "associatifs" est illicite ( licite chez les protestants ) et l’Église nous demande et nous défend de le faire dans sa Sagesse. Le Magistère de l’Église, les Papes Saint Pie X et Pie XI condamnerons les associations cultuelles(loi 1901) et créeront comme alternative les Associations diocesaines,Associations cultuelles catholiques, elles dépendent du Saint Siège . Il y a toujours eu des familiers et des bénévoles au service des Sanctuaires, ils ne sont pas forcément bénévoles "associatifs". L’Église - au sens le plus large - , n’est pas un musée et n’a pas d ’ activité commerciale, elle n’oeuvre pas sur un marché économique.

Elle peut être dissoute comme la précédente...

( D’autant que civilement aussi, il est illicite à une association loi 1901, de favoriser d’autres associations, collectivités... par les subventions publiques. ...C’est faire oeuvre d ’ escroquerie et d ’ abus de biens sociaux. ...)

C’est donc que le Père en Jésus à un Projet d’Amour beaucoup plus important...

L’Église par son Magistèrwe,  nous demande depuis le Concile Vatican II, la "FIDÉLITÉ AU CHARISME FONDATEUR" RELIGIEUX ÉRÉMITIQUE DU SANCTUAIRE, et à la TRADITION ÉRÉMITIQUE DU SANCTUAIRE. Dans une "herméneutique de continuité " et de réforme (Décret PERFECTAE CARITATIS sur le renouveau de la Vie religieuse ) de " continuité dans la croissance "... Constitution Apostolique du pape François sur la vie contemplative féminine, " Vultum Dei quaerere " (22.07.2016), qui fait suite à l ’ Année 2015 qui fut dédiée à la Vie Consacrée. 

Aurons nous la sagesse et L’humilité de nous mettre à l ’ unisson du Projet d’Amour de Dieu et de sa Sainte Mère, de sa Sainte volonté signifiée,  pour le Sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais ?

Le bien commun n’est pas à inventer, il est à recevoir... C’est alors que s’épiphanisent de grands miracles...chefs d'oeuvres de l’Esprit-Saint...témoignages de la plus haute Charité. Boussole de la sainteté. La foi rien que la foi!

Dans ce contexte, le projet associatif "singe" le Projet de Dieu... ( ce fût d’ailleurs sa prétention historique *...

"rien de nouveau sous le soleil ! " )

Ce n’est pas rendre service à l’Église du Christ, ni aider un cardinal de la sainte Église que d'aller dans le sens de délits contre la Foi, l’Obéissance et le Culte divin....de délits contre les Lois civiles aussi...

 

La Parole de Dieu, le Verbe de Dieu fait chair le dit clairement dans l’Évangile : un projet qui n’est pas de Dieu ne tient pas...par contre un Projet qui vient de Dieu tient !

" On jugera l’arbre à ses fruits ". 

 

 

* Un certain E.Combes est à l’origine de la loi 1901 sur les associations. S’en suivra l'exil de toutes les Congrégations religieuses hors de France et l'interdiction de la vie monastique en France. ..

Le problème ne vient pas de telles associations mais de ceux qui les pilotent

Le Magistère de l’Église, les Papes saint Pie X et Pie XI, condamnerons les associations "cultuelles" loi 1901 et créeront comme alternative les associations diocesaines, Associations cultuelles catholiques, qui dépendent du Saint Siège (cependant celles-ci ne reçoivent aucune subvention publique...) 

 

L’ÉGLISE, le Diocèse et la municipalité de Verdelais ont " intérêt à agir "contre une association qui oeuvre dans le sens d’une " herméneutique de rupture " et de discontinuité,  qui nuit au Sanctuaire et à l’échoppe de la Basilique. 

Les Sanctuaires et leurs Basiliques sont normalement confiés à des communautés religieuses, monastiques...C’est le cas en Terre Sainte par exemple pour tous les Lieux Saints : Basilique de la Nativité à Béthléem, Basilique du Saint Sépulcre à Jérusalem, il y a même un monastère sur le toit du Saint Sépulcre ! ...

Les Sanctuaires sont aussi des lieux de pèlerinages, chacun à sa grâce et son charisme unique....C’est là toute sa richesse.

 

" C’est tout UN de nôtre Seigneur et de l’Église " sainte Jeanne d’Arc.

 

 

~  " Génération Saint Jean-Paul II ! "... ~

Magnificat !

 

 

« Nous sommes en train de tourner la page de la génération qui a rompu il y a trente ans (50!). Ces jeunes sont semblables à une forêt qui repousse après une tornade. » cardinal J-M Lustiger. (2002)

 

 

La Règle suprême est l’Évangile : " Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu ! " Jésus, Parole de Dieu.  

 

 

 

CONSOLATION ET ESPERANCE... de saints lieux comme la Grande Chartreuse, La Verne et d’autres n’appartiennent plus matériellement aux Moines et aux Moniales, pourtant ils y sont revenus, ils en sont l’âme et ces lieux ont aujourd'hui un très grand rayonnement...quelle joie!  Demain Verdelais ? ... c’est le CHARISME SPIRITUEL d’un lieu qui est le plus important, il est DON de Dieu et ne peut mourir, et tout doit s'harmoniser autour de lui. C’est la Volonté de Dieu signifiée. 

 Le Sanctuaire N.D de Pitié à Mougéres à été confié à la Famille monastique de Béthléem, de l’Assomption de la Vierge et de saint Bruno, de même que le Sanctuaire de Notre-Dame de Palestine en Israël Terre Sainte...

 

"Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem. 

Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. 

Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, 

et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de trafics. » 

Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment. "

 

La Parole de Dieu dans le Saint Évangile de Jean ch 2,14-17.

 

 

 

" Il faut toujours élargir le regard pour reconnaître un bien plus grand qui sera bénéfique à tous. Mais il convient de le faire sans s’évader, sans se déraciner. Il est nécessaire d’enfoncer ses racines dans la terre fertile et dans l’histoire de son propre lieu, qui est un don de Dieu. On travaille sur ce qui est petit, avec ce qui est proche, mais dans une perspective plus large. De la même manière, quand une personne qui garde sa particularité personnelle et ne cache pas son identité, s’intègre cordialement dans une communauté, elle ne s’annihile pas, mais elle reçoit toujours de nouveaux stimulants pour son propre développement. "

 

Pape François " La joie de l’Evangile ", le tout est supérieur à la partie.

 

 

 

 

 

"Installez bien la connexion la plus stable, celle d’un cœur qui voit et transmet le bien sans se lasser. Et cette joie que gratuitement vous avez reçu de Dieu, donnez-la gratuitement (cf. Mt10, 8), parce que beaucoup l’attendent !"                                                     Pape François 31.07.2016 jmj Cracovie

 

En ce temps-là,

   laissant les foules, Jésus vint à la maison.

Ses disciples s’approchèrent et lui dirent  :

«  Explique-nous clairement

la parabole de l’ivraie dans le champ.  »

   Il leur répondit  :

«  Celui qui sème le bon grain, c’est le Fils de l’homme ;

   le champ, c’est le monde ;

le bon grain, ce sont les fils du Royaume ;

l’ivraie, ce sont les fils du Mauvais.

   L’ennemi qui l’a semée, c’est le diable ;

la moisson, c’est la fin du monde ;

les moissonneurs, ce sont les anges.

   De même que l’on enlève l’ivraie

pour la jeter au feu,

ainsi en sera-t-il à la fin du monde.

   Le Fils de l’homme enverra ses anges,

et ils enlèveront de son Royaume

toutes les causes de chute

et ceux qui font le mal ;

   ils les jetteront dans la fournaise  :

là, il y aura des pleurs et des grincements de dents.

   Alors les justes resplendiront comme le soleil

dans le royaume de leur Père.

Celui qui a des oreilles,

qu’il entende  !  »

 

  la Parole de Dieu, dans l’Evangile de saint Matthieu ch 13,4-23

 

 

" Dans les époques où les hommes de Dieu se font rares, il semble que la Vie spirituelle authentique devient comme souterraine, telle une rivière qui coule en secret et laisse le rocher stérile et pesant à sa place, pour reparaître plus loin."

 

 

Primauté de la vie spirituelle

 

"Que ceux qui professent les conseils évangéliques cherchent Dieu et l’aiment avant tout, lui qui nous a aimés le premier (cf. 1 Jn 4, 10) et qu’en toutes circonstances ils s’appliquent à entretenir dans la vie cachée en Dieu avec le Christ (cf. Col 3, 3), d’où s’épanche et se fait pressant l’amour du prochain pour le salut du monde et l’édification de l’Église. Par cette charité aussi est vivifiée et régie la pratique elle-même des conseils évangéliques.

En conséquence, les membres des instituts cultiveront avec un soin constant l’esprit d’oraison et l’oraison elle-même, puisant aux vraies sources de la spiritualité chrétienne. Tout d’abord, que chaque jour la Sainte Écriture soit en leurs mains pour retirer de sa lecture et de sa méditation « l’éminente science de Jésus Christ » (cf. Ph 3, 8). Ils célébreront la sainte liturgie, surtout le mystère de la très Sainte Eucharistie, priant selon l’esprit de l’Église du cœur et des lèvres, et ils nourriront leur vie spirituelle à cette source inépuisable.

Restaurés ainsi à la table de la loi divine et du saint autel, qu’ils aiment fraternellement les membres du Christ, qu’ils aient pour les pasteurs révérence et amour dans un esprit filial, qu’ils vivent et pensent toujours plus avec l’Église et se consacrent totalement à sa mission." VATICAN II. DÉCRET SUR LE RENOUVEAU DE LA VIE RELIGIEUSE, PERFECTAE CARITATIS n°6

 

cf: canon 603 } 1 : Vie consacrée religieuse ( les ermites )

 

"Si vous avez la mémoire du passé et le courage pour le présent vous serez l’espérance de l’avenir"                Pape François 31.07.2016 jmj Cracovie

 

 

"Le sentire cum Ecclesia, qui brille chez les fondateurs et fondatrices, implique une authentique spiritualité de communion, c'est-à-dire « un rapport effectif et affectif avec les Pasteurs, avant tout avec le Pape, centre de l'unité de l'Église » :  à lui toute personne consacrée doit pleine et confiante obéissance, même en raison du vœu. La communion ecclésiale requiert, en outre, une adhésion totale au magistère du Pape et des Evêques, comme témoignage concret de l'amour pour l'Eglise et de la passion pour son unité."

CIVCSVA ( Congrégation Vie Consacrée )

 

"Les fondateurs et les fondatrices font toujours preuve d'un vif sens de l'Église, qui se manifeste par leur pleine participation à la vie ecclésiale dans toutes ses dimensions et par leur prompte obéissance aux Pasteurs, spécialement au Pontife romain."

VITA CONSECRATA 46. Saint Jean-Paul II

 

 

Depuis 2010, les Soeurs de Béthléem sont prêtent à répondre si l ’ Archevêque de Bordeaux les appellent. ...

Dieu est Tout Puissant ! MARANATHA VIENS SEIGNEUR JÉSUS !

 

 

Site du Vatican. Herméneutique de continuité, cliquez
Site du Vatican. Herméneutique de continuité, cliquez

 

 

"Cette doctrine du primat du Pontife romain et de son infaillible magistère, quant à son institution, à sa perpétuité, à sa force et à sa conception, le saint Concile à nouveau la propose à tous les fidèles comme objet certain de foi. De plus, poursuivant la tâche commencée, il veut, devant tous, énoncer et expliciter la doctrine en ce qui concerne les évêques, successeurs des Apôtres qui, avec le successeur de Pierre, vicaire du Christ , et chef visible de toute l’Église, ont charge de diriger la maison du Dieu vivant."

 

Ch 3 Constitution dogmatique Lumen Gentium, la hiérarchie .VATICAN II. .... Ch VI les Religieux. ..... Ch 8 La Vierge Marie Mère de Dieu dans le mystère du Christ et de l’Église. ....

Can. 1273 -                                                                              "Le  Pontife Romain, en  vertu de sa primauté de gouvernement, est le suprême administrateur et dispensateur de tous les biens ecclésiastiques."

Jésus leur demanda  :

«  Et vous, que dites-vous  ?

Pour vous, qui suis-je  ?  »

   Alors Simon-Pierre prit la parole et dit  :

«  Tu es le Christ,

le Fils du Dieu vivant  !  »

   Prenant la parole à son tour, Jésus lui dit  :

«  Heureux es-tu, Simon fils de Yonas  :

ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela,

mais mon Père qui est aux cieux.

   Et moi, je te le déclare  :

Tu es Pierre,

et sur cette pierre je bâtirai mon Église ;

et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle.

   Je te donnerai les clés du royaume des Cieux  :

tout ce que tu auras lié sur la terre

sera lié dans les cieux,

et tout ce que tu auras délié sur la terre

sera délié dans les cieux.  »

Évangile selon saint Mattieu ch 16,18

"Je l’ai dit, mais j’aime le répéter. La femme consacrée est une image de l’Église, une image de Marie. Le prêtre n’en est pas une; il n’est pas une image de l’Église, de Marie: il est l’image des apôtres, des disciples, qui sont envoyés prêcher. Mais il ne l’est pas de l’Eglise et de Marie. Je dis cela pour vous faire réfléchir au fait que l’Église est un mot féminin ; l’Église est femme. Une femme mariée au Christ. Son Époux est Jésus Christ. Et quand un évêque est choisi pour un diocèse, l’évêque – au nom du Christ – épouse cette Église particulière. L’Église est femme! Et la consécration d’une femme fait d’elle une image de l’Eglise et de Marie. Nous les hommes, nous ne pouvons pas. Cela vous aidera à approfondir, en partant de cette racine théologique, ce grand rôle dans l’Église. Je ne voudrais pas que cela vous échappe."                                                                                   Pape François. Pentecôte 2016, aux supérieures générales

 

900 ans AVANT J.C !

 

ÉLIE le prophète  

                                    

La tradition patristique a reconnu dans la personne d'Élie, prophète audacieux et ami de Dieu une figure de la vie religieuse monastique. Élie vivait en présence de Dieu et contemplait son passage dans le silence, il intercédait pour le peuple et proclamait la volonté divine avec cou- rage, il luttait pour les droits de Dieu et se dressait pour défendre les pauvres contre les puissants du monde (cf. 1 R 18-19). Dans l'histoire de l'Église, à côté d'autres chrétiens, il y a toujours eu des hommes et des femmes consacrés à Dieu qui, par un don particulier de l'Esprit, ont exercé un authentique ministère prophétique, parlant au nom de Dieu à tous et même aux Pasteurs de l'Église. La véritable prophétie naît de Dieu, de l'amitié avec lui, de l'écoute attentive de sa Parole dans les diverses étapes de l'histoire. Le prophète sent brûler dans son cœur la passion pour la sainteté de Dieu et, après avoir accueilli sa parole dans le dialogue de la prière, il la proclame par sa vie, ses lèvres et ses gestes, se faisant le héraut de Dieu contre le mal et le péché. Le témoignage prophétique exige une recherche permanente et passionnée de la volonté de Dieu, une communion ecclésiale indispensable et généreuse, l'exercice du discernement spirituel, l'amour de la vérité. Il s'exprime aussi par la dénonciation de ce qui est contraire à la volonté divine et par l'exploration de voies nouvelles pour mettre en pratique l'Évangile dans l'histoire, en vue du Royaume de Dieu.

 

" Vita consecrata" Saint Jean-Paul II. n°84

 

 

 

La liberté n’est pas un pouvoir de s’autodeterminer pour faire ce que l’on veut, ni de choisir entre le bien et le mal, ni de faire n'importe quoi selon les impulsions qui viennent de moi. Choisir librement, c’est choisir le bien. Un choix est bon s’il est vraiment conforme aux exigences nécessaires pour progresser sans cesse vers la pleine union avec la Lumière d’Amour Trinitaire.

 

" MON JUGEMENT EST JUSTE PARCE QUE JE NE CHERCHE PAS MA VOLONTÉ, MAIS LA VOLONTÉ DE CELUI QUI M’A ENVOYÉ. " JÉSUS

Parole de Dieu dans le Saint Évangile de Jean ch 8,16.

 

Le véritable silence intérieur est le fruit d’ une totale réceptivité à la Lumière d’Amour. Le chemin de nôtre divinisation passe par la soumission au Commandement divin.

MAGNIFICAT ! 

 

" JE METTRAI UNE INIMITIÉ ENTRE TOI ET LA FEMME, ENTRE TON LIGNAGE ET LE SIEN. IL T’ÉCRASERA LA TÊTE ET TU L’ATTEINDRA AU TALON." Genèse 3,14-15  

 

La Femme et son lignage, Jésus et Marie, sont le grand signe de lumière qui illumine toute l’histoire de la famille humaine. Ils sont le rassemblement de l’Église. 

 

* Au coeur de la famille humaine aveugle à la Lumière d’Amour, Jésus et Marie sont porteurs de cette indissociabilité entre la Lumière et l’Amour.

 

* Au coeur de la famille humaine faible en sa volonté, Jésus et Marie sont libres, en inimitié avec le Tentateur. Ils sont indéfectiblement responsables que s’accomplisse le bienveillant Dessein du Père. 

 

* Au coeur de la famille humaine vulnérable à la fatigue, à la maladie, à la mort, Jésus et Marie, sont en leur corps et en leur âme, emportés dans la Gloire du Père, en son Sein de Feu à jamais.

 

 ***

 

"L ’ accomplissement de ce qui est le plus précieux dans le Coeur de Dieu, et la raison d’être de toute la création est que chaque personne humaine se tienne, dans le temps et pour l’éternité, sainte, immaculée en sa Présence dans l’Amour."  ( cf : prologue de la lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphèsiens )

***

 

 

 

Ta naissance o Mère de Dieu annonça la joie à toute la terre ; de toi, en effet, le soleil de justice s'est levé, le Christ notre Dieu.

En ayant défait la malédiction, tu nous as donné la bénédiction; et la mort étant détruite, tu nous as fait cadeau de la Vie Éternelle.

 

Par ta naissance, o Immaculée, Joachim et Anne furent libérées de la honte de la stérilité et Adam et Ève de la corruption de la mort.

Ton peuple, racheté de l'esclavage des péchés, fête ta naissance en t’acclamant : la stérile enfante  la Mère de Dieu, la nourrice de notre vie.

 

 

Venez tous, vous les fidèles vers la Vierge !

Voici en effet que naît celle qui a été choisie, dès avant sa conception, pour être la mère de notre Dieu, elle qui est le joyau de la virginité, le bâton d'Aaron fleuri par la racine de Jessé, l’oracle des prophètes, le rameau des justes Joachim et Anne.

Elle naît et avec elle le monde est restauré ; elle naît et l'Église s'enveloppe de sa splendeur.

Elle est le temple saint, l'habitacle de la divinité, l'instrument virginal, la vraie chambre nuptiale où s'accomplit le prodige de l'union ineffable des natures qui se rejoignent en Christ, mystère parfait.

Adorons-le en glorifiant la naissance de la Vierge pure !

 

♡♡♡

 

 

"Aujourd'hui comme pour des noces, l'Eglise se pare de la perle inviolée, de la vraie pureté. Aujourd'hui, dans tout l'éclat de sa noblesse immaculée, l'humanité retrouve, grâce aux mains divines, son premier état et son ancienne beauté. Les hontes du péché avaient obscurci la splendeur et les charmes de la nature humaine ; mais, lorsque naît la Mère de celui qui est la Beauté par excellence, cette nature recouvre en elle ses anciens privilèges, elle est façonnée suivant un modèle parfait et entièrement digne de Dieu. Et cette formation est une parfaite restauration et cette restauration est une divinisation et cette divinisation, une assimilation à l'état primitif. Aujourd'hui, contre toute espérance, la femme stérile devient mère et cette mère, donnant naissance à une descendance qui n'a pas de mère, née elle-même de l'infécondité, a consacré tous les enfantements de la nature. Aujourd'hui est apparu l'éclat de la pourpre divine, aujourd'hui la misérable nature humaine a revêtu la dignité royale. Aujourd'hui, selon la prophétie, le sceptre de David a fleuri en même temps que le rameau toujours vert d'Aaron, qui, pour nous, a produit le Christ rameau de la force. Aujourd'hui, une jeune vierge est sortie de Juda et de David, portant la marque du règne et du sacerdoce de celui qui a reçu, suivant l'ordre de Melchisédech, le sacerdoce d'Aaron. Pour tout dire en un mot, aujourd'hui commence la régénération de notre nature, et le monde vieilli, soumis à une transformation divine, reçoit les prémices de la seconde création. "

 

(Homélie de Saint André de Crète - 660-740, Fête de la Nativité de la Vierge Marie. )

 

~ 8 SEPTEMBRE FÊTE DE LA NATIVITÉ DE LA VIERGE MARIE, FÊTE PATRONALE DU SANCTUAIRE DE NOTRE-DAME DE VERDELAIS ~

 

 

 

 

Jésus leur dit : « Laissez les enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des Cieux est à ceux qui leur ressemblent. »                                                     Parole de Dieu dans l’Évangile de Matthieu ch 19,14

 

 

Par ta nativité, ô Mère de Dieu, la joie fut révélée à tout l'univers, car de toi s'est levé le Soleil de Justice, le Christ notre Dieu, qui, nous délivrant de la malédiction, nous a valu la bénédiction et, terrassant la mort, nous a fait don de la vie éternelle.

 

 

 

 

Extrait d’un sermon de Saint Pierre Damien, à l’occasion de la Nativité de la Vierge Marie : 

 

« Aujourd’hui est le jour que choisit Dieu pour mettre en œuvre son plan éternel de Salut, car il était nécessaire que se construise la maison avant que le Roi ne descende y habiter. »

 


Télécharger
Constitution Apostolique " Umbratilem " Pape Pie X I
Pio XI Costituzione Apostolica Umbratile
Document Adobe Acrobat 200.8 KB
Télécharger
Lettre " Optimam partem " Pape Paul VI
Paolo VI Lettera Optimam partem 1972 18.
Document Adobe Acrobat 198.2 KB
Cliquez
Cliquez

 

 

Saint Bruno ( fondateur de l’Ordre des Chartreux - Grande Chartreuse... ) reçut la grâce de "brûler d’Amour divin" .

A la fin de sa vie, il rappelle à son ami Raoul cette rencontre : « Tu te souviens du jour où nous étions tous les deux dans le jardin d’Adam, avec un troisième ami, Foulcoie. Notre conversation avait évoqué les plaisirs de la vie qui trompent l’homme, les richesses de ce monde qui sont périssables, et enfin, la joie de la gloire de Dieu qui n’a pas de fin. Soudain, tu te souviens ? Brûlants d’Amour divin, nous avons promis, nous avons fait vœu, nous avons décidé de quitter prochainement les ombres fugitives du monde, afin de nous mettre en quête des biens éternels en recevant l’habit monastique. »

 

Durant les dernières années de son pèlerinage terrestre, il est conduit à vivre dans une solitude de Calabre qu’il décrit dans la lettre à son ami Raoul : J’habite un désert de tous côtés éloigné des habitations. Son charme, son air sain et tempéré, la plaine vaste et agréable qui s’allonge entre les monts, avec ses prés verdoyants et ses pâturages en fleurs, comment en parler dignement ? La perspective des collines qui montent doucement de toutes parts, le secret des vallons ombreux où abondent à plaisir ruisseaux, filets d’eaux et sources, qui oserait les décrire ? Sans compter les jardins bien arrosés et les vergers aux arbres variés.

À cette époque, de nombreuses communautés monastiques de moines d’Orient demeuraient dans les déserts de Calabre, toute proche de la Grèce, et d’ailleurs appelée la « Grande Grèce ». Il est donc probable que Bruno, moine d’Occident, ait été mis en contact, ou peut-être même ait vécu avec ces moines orientaux du sud de l’Italie.

 

En 2001, l’occasion du IXème centenaire de la mort de saint Bruno, le Patriarche Bartoloméos de Constantinople adressait ces paroles aux Chartreux de Calabre : Les relations fraternelles établies ces dernières années entre les moines orthodoxes résidents ou pèlerins en Calabre et la communauté monastique des disciples de saint Bruno tirent leur origine de l’amour que votre fondateur, le bienheureux Bruno de Cologne, nourrissait pour les pères grecs qu’il a rencontrés, fréquentés et aimés sur cette terre où il œuvra en solitude, souffrant de la douloureuse séparation alors en train de s’opérer entre nos Églises. Il porta lourdement cette souffrance jusqu’à sa vénérée dormition, et certainement il demande qu’aujourd’hui nous la portions nous et vous. Les témoins de la vie de saint Bruno ont remarqué en lui un exceptionnel sens de la Vérité : Il trouvait toujours la vraie foi. Bruno fut un joyau et une colonne de la maison du Seigneur, dit un de ses Titres Funèbres, un vrai continuateur de la foi apostolique, foi juste bâtie sur les vertus. Recherchant d’une foi pure les biens du Ciel, il a travaillé, heureux labeur. En enseignant les choses divines, il a été la source de la foi, la norme de la vérité du dogme. Il fut lumière du monde. Ce sens de la vérité et de la foi se manifeste aussi par la qualité de tous les actes de la vie de saint Bruno : Là où Bruno a vécu, dit un autre Titre, son image demeure vivante : celle de la vérité, de la justice, de la foi, de la sagesse. Il accomplissait en actes ce qu’il enseignait en paroles et il a rendu fervents beaucoup d’hommes. Qu’il se réjouisse au Ciel, car il a vécu dans la fidélité et dans la foi. L’Église tirera profit d’apprendre de lui les chemins de la foi qu’il a toujours honorés.

 

A l’heure de sa mort, survenue le 6 octobre 1101, saint Bruno exprime sa foi et son amour de la Très Sainte Trinité en un Credo puisé à la fois aux sources de la théologie d’Orient et d’Occident. En premier lieu, il prononce cette parole héritée de la tradition dogmatique de l’Église latine : Je crois fermement au Père et au Fils et au Saint Esprit, le Père inengendré, le Fils seul engendré, le Saint Esprit procédant de l’Un et de l’Autre, et je crois que ces trois Personnes sont un seul Dieu. Et, à la fin de son Credo, il énonce cette autre parole provenant du Concile de Tolède (675) et gardée par la tradition théologique de l’Église de Byzance : « Nous confessons que le Père n’est ni engendré, ni créé, mais inengendré. Le Père Lui-même ne tire son Origine de personne, de Lui le Fils reçoit la naissance et le Saint Esprit la procession, Il est donc Source et Origine de toute la Divinité. »

Les fils de saint Bruno, nos frères chartreux, nos frères aînés, aiment à dire que Bruno n’a jamais eu le projet d’être le fondateur de la Chartreuse. Mais de son obéissance est née la fécondité de la Chartreuse, et son obéissance n’a jamais été que l’actuation de sa foi dans toute sa maturité. De cette obéissance et de cette foi digne de celle d’Abraham, un fleuve de vie a jailli qui, depuis neuf siècles, a donné à l’Église des sentinelles de silence, de solitude et d’adoration, des amoureux de Dieu. Ô Bonitas !

 

Neuf siècles après, Saint Bruno n’a pas épuisé sa paternité. Avec magnanimité en 1981, le Chapitre Général des Chartreux accorde toute latitude aux moines et aux moniales de Bethléem de recevoir la sagesse de vie et la paternité de Saint Bruno. Sœur Marie, qui depuis l’enfance portait un appel vers la solitude, a reçu ce don de la paternité de Saint Bruno et le don de son obéissance à l’Église. Cependant la Famille monastique de Bethléem, de l’Assomption de la Vierge, et de Saint Bruno, en ses deux branches masculine et féminine, fondée le 1° novembre 1950 sur la Place Saint Pierre à Rome, est tout à fait distincte de l’Ordre des Chartreux. Elle a reçu une reconnaissance et une organisation canoniques propres . (Copyright Béthléem ©)

 

Cliquez...
Cliquez...

 

La chartreuse est la liqueur la plus vendue au monde.


« Nous vivons deux versants complémentaires d’une même vie : une vie religieuse et une vie économique, concède Dom Benoît. Nous ne fabriquons pas cette liqueur uniquement pour des raisons matérielles, nous avons un attachement spirituel à réaliser un tel produit. »
Père Chartreux de la Grande Chartreuse.

 

 

 

 

 

 

" Ce qui caractérise un vrai Chartreux, c’est son aisance à se maintenir dans l'ambiance de Dieu. "

" Sainte Thérèse de Lisieux enseigne l’attitude de " donner à Dieu "; attitude de générosité et qui se traduit par une dépense d ’ activité. Pour le Chartreux, l’attitude propre doit être de devenir et de rester "un vase vide". L ’ artère ne donne rien : elle reçoit pour transmettre. Le tout est de demeurer toujours à sa place, en la Présence de Dieu et de perdre jusqu’au souvenir de nous-mêmes.

En entrant en Chartreuse, un religieux n’est nullement déchargé du soin des âmes;  au contraire, son ministère devient plus redoutable parce qu’il est plus divin et plus surnaturel. Il devient ministre de la vie intérieure de l’âme vers Dieu;  il n’est plus chargé de sauver les âmes, mais c’est à lui de les diviniser, en les entraînant par la force de sa propre vie intérieure à l’union à Dieu. 
Le Père éternel voit dans le prêtre séculier la vie active et apostolique de son divin Fils, mais dans le Chartreux Il veut trouver quelque chose de la vie intérieure et divine de son Fils Bien-Aimé, Vie qui se trouve dans son Sang.

Comme le Christ, avec Lui et en Lui nous devons communiquer la vie divine au monde entier. Nous devrions être si remplis de vie divine que le moindre de nos actes devrait apporter une grâce à des âmes nécéssiteuses. Ce n’est pas pour rien que nous sommes Chartreux; si nous n’avons pas la mission d ’ évangéliser les âmes, nous avons celle sublime et redoutable de les surnaturaliser. Cette mission intérieure sur les âmes est une vocation toute divine. - c’est la plénitude du Sacerdoce -  nous serions infidèles à cette mission, si nous laissions mourir de soif cette multitude d’âmes qui attendent de nous les eaux de la grâce, les dons du Saint-Esprit.

Le Précieux Sang est le symbole, la cause méritoire et le véhicule de la vie divine. Mais la Vie proprement dite est dans la possession de l’Esprit, et l’Esprit, c’est la Lumière. A mesure que le Précieux Sang donne la Vie, Il disparaît pour ne laisser que la Vie et la Lumière, l'oeuvre du Précieux Sang en nous est accomplie. Et c’est alors que nous pouvons remplir pleinement notre rôle : rayonner la lumière de la Foi dans l’Église. 
Dans le corps mystique,  le Coeur c’est l’Esprit-Saint, en qui réside la plénitude de la Vie du Précieux Sang. 
Cette vie doit passer du Coeur dans les artères les plus proches et delà dans tout le corps qu’est l’Église.  C’est à cause de ce rôle d ’ artères du Coeur que notre Ordre est un Ordre sacerdotal. 
Sans rien dire, sans rien prêcher, mais simplement en vivant de l’Esprit du Christ, nous devons rayonner la Lumière divine. C’est de cette façon toute spirituelle et cachée que doit se diffuser dans les âmes la Vie du Précieux Sang, sans que nous ne nous en pré occupons et sans même que nous y pensions. "

Un Chartreux. 


" DIEU ,personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique,Lui qui est Dieu , Lui qui est dans le sein du Père , c’est Lui qui l’a fait connaître. " Prologue de l’Evangile de saint Jean.

" Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. " Saint Jean ch 17,24-26

"Quoi de plus juste et de plus utile, quoi de plus inné et convenable à la nature humaine que d'aimer le bien ? Et qu'y a-t-il d'aussi bon que Dieu ? Plus encore, y a-t-il un autre bien que Dieu seul ? Aussi l'âme sainte qui a quelque sentiment de ce bien, de son incomparable éclat, de sa splendeur, de sa beauté, brûle de la flamme du céleste amour et s'écrie : 'J'ai soif du Dieu fort et vivant, quand irai-je voir la face de Dieu ?' ". SAINT BRUNO

 

" Nôtre vie de solitaires en communauté est un témoignage rendu à l’absolu de Dieu. Et il est parfaitement légitime de consacrer totalement sa vie à Lui, en particulier aujourd'hui où l’on insiste tant sur l’homme. 
N’oublions pas que chaque homme porte en lui l'archétype du moine, qui le pousse à aller au- delà de ce qui passe et de ce qui est multiple, pour rechercher l’UNUM NÉCESSARIUM. ...( l’unique nécessaire )
Nôtre présence peut réveiller le " moine " qui sommeille en chaque homme, c’est à dire raviver sa soif de Dieu. Par ailleurs selon le moine Isaac le Syrien, le fruit de la vie monastique est la compassion. 
Il me vient à l’esprit l’image du staretz russe, souvent présent dans la littérature du XIX° : une figure de haut niveau spirituel, qui, de tout son être, vit une intense union avec Dieu, mais dont le coeur s’est en même temps ouvert pour être au contact de son prochain, en premier lieu du pauvre, de celui qui souffre. "

 

Dom Jacques Dupont, Prieur de la Chartreuse Serra San Bruno, Calabre.  2011, O.R n° 41.13 oct. 

 

 


Tant d’un point de vu ecclésiale, canonique que civile, l’avenir de Verdelais est un avenir monastique, c’est la volonté signifiée de Dieu et sa volonté de bon plaisir , c’est son âme, son Charisme son avenir.
  Certes ce Projet peut être retardé à cause de volontés propres, de diverses intérêts pas très honnêtes, de manoeuvres économiques....
Plus encore demain qu’aujourd’hui il nous faudra oeuvrer en harmonie avec Région Nouvelle-Aquitaine, l’avenir de Verdelais c’est sont patrimoine culturel et religieux mais aussi et surtout spirituel. 900 ans d'histoire religieuse, avec l’érémitisme comme Charisme fondateur religieux et la tradition monastique de solitude, en participation de la paternité du Père en Jésus Consolateur et de la maternité céleste de la sainte Mère de Dieu et nôtre Mère et du charisme de la Vierge Marie, la Consolatrice.

 

" Érémitisme et pèlerinage à l'ombre de la maternité céleste de Marie Consolatrice. "

 

 

 « Qu’est-ce qu’un cœur miséricordieux ? » selon Saint Isaac le Syrien :

« La « Miséricorde », c’est une flamme qui embrase le cœur pour toute la création, pour les hommes, pour les oiseaux, pour les animaux, pour les démons, et pour tout être créé. Quand l’homme miséricordieux se souvient d’eux, et quand il les voit, ses yeux répandent des larmes, à cause de l’abondante et intense miséricorde qui étreint son cœur. À cause de sa grande compassion, son cœur devient humble et il ne peut plus supporter d’entendre ou de voir un tort, ou la plus petite offense, faits à une créature. C’est pourquoi il offre continuellement des prières accompagnées de larmes pour les animaux sans raison, pour les ennemis de la vérité et pour ceux qui lui ont fait du tort, pour qu’ils soient protégés et qu’il leur soit fait miséricorde ; il prie de même pour les reptiles, à cause du la grande miséricorde qui remplit son cœur au-delà de toute mesure, à la ressemblance de Dieu. »

 

Saint Isaac le Syrien (vers 630-700) - Discours Ascétiques N°81


Cliquez...Le Ciron affluent de la Garonne. Barsac - Verdelais, le livre des Miracles du Père Proust ( Célestin) relate la guérison miraculeuse d’un Père Chartreux, survenue au Sanctuaire marial de N.D de Verdelais, Lieu de Miracles.(33 Gironde, France )
Cliquez...Le Ciron affluent de la Garonne. Barsac - Verdelais, le livre des Miracles du Père Proust ( Célestin) relate la guérison miraculeuse d’un Père Chartreux, survenue au Sanctuaire marial de N.D de Verdelais, Lieu de Miracles.(33 Gironde, France )
" Pour tous les Chartreux inconnus qui cherchent Dieu depuis près de mille ans. " Cardinal Robert Sarah, Préfet de la Congrégation pour le Culte divin.  "La force du silence". DIEU OU RIEN !
" Pour tous les Chartreux inconnus qui cherchent Dieu depuis près de mille ans. " Cardinal Robert Sarah, Préfet de la Congrégation pour le Culte divin. "La force du silence". DIEU OU RIEN !

Le Sanctuaire marial  Notre-Dame de Verdelais et sa Basilique mineure. Les fondements remontent aux XII°s. L ’ enclos monastique dit le "parc des Pères",avec ses pentes raides, sa rivière, ses bois, ses falaises,  fut fondé par les Ermites de Saint Étienne de Muret, les Grandmontains, aux XII°s, près de l’Ermitage primitif. le "Galouchey " affluent de la Garonne, circule paisiblement au milieu du parc de trois hectares. Lieu de prière et de recueillement depuis 900 ans !... ( cliquez sur les images pour les agrandir)

 

 

La Garonne, cliquez...
La Garonne, cliquez...
" Plus l’amour se virginise,  plus il devient érotique -au vrai sens du terme- car Dieu n’est qu’ Amour : Père, Fils et Saint-Esprit, car Dieu EST ÉROS et AGAPÉ, et jamais l’un sans l’autre, dans la Virginité parfaite. L’ Amour virginal est co- dilection"
" Plus l’amour se virginise, plus il devient érotique -au vrai sens du terme- car Dieu n’est qu’ Amour : Père, Fils et Saint-Esprit, car Dieu EST ÉROS et AGAPÉ, et jamais l’un sans l’autre, dans la Virginité parfaite. L’ Amour virginal est co- dilection"

" Dieu, personne ne l’a jamais vu ; le Fils unique, lui qui est Dieu, lui qui est dans le sein du Père, c’est lui qui l’a fait connaître. "

La Parole de Dieu dans l’Évangile de saint Jean ch 1,18

 

 

" Bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l’amour vient de Dieu. Celui qui aime est né de Dieu et connaît Dieu. 

 Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. 

 Voici comment l’amour de Dieu s’est manifesté parmi nous : Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde pour que nous vivions par lui. 

 Voici en quoi consiste l’amour : ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu, mais c’est lui qui nous a aimés, et il a envoyé son Fils en sacrifice de pardon pour nos péchés. 

 Bien-aimés, puisque Dieu nous a tellement aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres. 

 Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son amour atteint la perfection. 

 Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en lui et lui en nous : il nous a donné part à son Esprit. 

 Quant à nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. 

 Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. 

Et nous, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour : qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. 

 Voici comment l’amour atteint, chez nous, sa perfection : avoir de l’assurance au jour du jugement ; comme Jésus, en effet, nous ne manquons pas d’assurance en ce monde. 

 Il n’y a pas de crainte dans l’amour, l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte implique un châtiment, et celui qui reste dans la crainte n’a pas atteint la perfection de l’amour. 

 Quant à nous, nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier. 

 Si quelqu’un dit : « J’aime Dieu », alors qu’il a de la haine contre son frère, c’est un menteur. En effet, celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu, qu’il ne voit pas. 

 Et voici le commandement que nous tenons de lui : celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère."

Parole de Dieu dans la première lettre de Saint Jean, 1 ch 4,7-21.

" Tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître. " JÉSUS, Parole de Dieu, saint Jean ch 15.
" Tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître. " JÉSUS, Parole de Dieu, saint Jean ch 15.

 

 

 

 


« L’éros de Dieu pour l’homme est, en même temps, totalement agapè. » Il offre un amour de gratuité et de pardon. C’est à ce niveau de noblesse que l’homme est appelé à vivre l’amour éros. « Ce n’est pas le refus de l’éros, mais sa guérison en vue de sa vraie grandeur. »
Pape Benoît XVI. Encyclique Dieu est Amour.

 

 

« Est chaste - écrit saint Jean Climaque - celui qui chasse l'eros avec l'Eros »

 

 

La Prière de Jésus Christ « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » selon Saint Jean :

 

A l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples :

« Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j'ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j'ai appris de mon Père, je vous l'ai fait connaître. Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l'accordera. Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.»

Saint Jean (15, 9-17)

 

Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais
Atelier Soeur Ermite.©

🔔+ Prier +

Sanctuaire de Verdelais
Le Trirègne ( la Tiare papale formée de trois couronnes symbolisant le triple pouvoir du Pape : Père des Rois, régent du monde, Vicaire du Christ )
Le Trirègne ( la Tiare papale formée de trois couronnes symbolisant le triple pouvoir du Pape : Père des Rois, régent du monde, Vicaire du Christ )

  896 CEC. Le Bon Pasteur sera le modèle et la " forme " de la charge pastorale de l’évêque... Quant aux fidèles, ils doivent s’attacher à leur évêque comme l’Église à Jésus-Christ et comme Jésus-Christ à son Père " (LG 27)
896 CEC. Le Bon Pasteur sera le modèle et la " forme " de la charge pastorale de l’évêque... Quant aux fidèles, ils doivent s’attacher à leur évêque comme l’Église à Jésus-Christ et comme Jésus-Christ à son Père " (LG 27)

L’anneau cardinalice

Le Pape place la barrette sur la tête de l'impétrant, en disant notamment: Reçois:

cette "pourpre en signe de la dignité et de l'office de Cardinal, elle signifie que tu es prêt à l'accomplir avec force, au point de donner ton sang pour l'accroissement de la foi chrétienne, pour la paix et l'harmonie au sein du Peuple de Dieu, pour la liberté et l'extension de la Sainte Église catholique et romaine".

 

- Le Pape remet aussi l' anneau cardinalice

"signe de dignité, de sollicitude pastorale et d’une plus étroite communion avec le Siège de Pierre".

  "Je souhaite que votre consécration soit un signe pour beaucoup et leur rappelle que Dieu dans nos vies doit être le premier servi! "

 

Son Em. Le Cardinal Jean-Pierre Ricard, Archevêque de Bordeaux, Évêque de Bazas.

                        +

 

 

SA SAINTETÉ LE PAPE FRANÇOIS. LE SAINT SIÈGE
SA SAINTETÉ LE PAPE FRANÇOIS. LE SAINT SIÈGE

Télécharger
Les axes de la Vie monastique d’après le
Document Adobe Acrobat 1.6 MB
Télécharger
Les axes de la Vie monastique d’après le
Document Adobe Acrobat 2.1 MB

 

" Père, Je Te prie, afin que l’Amour dont Tu m’as aimé soit en eux. Qu’ils soient consommés dans l’unité. Comme Toi, Père, Tu es en moi et moi en Toi, qu’eux aussi soit un en nous. " 

Évangile de Saint Jean.

 

 

" L’union avec Dieu est comme un mariage entre ma volonté et la volonté de Dieu, entre mon activité et l’agir de Dieu : Dieu me sollicite. Il frappe à ma porte. J’ ouvre la porte de mon coeur. Il entre. Il demeure en moi. Il m’unit à Lui, et de notre union naissent les actes complets et vivants de notre amour, qui sont les enfants de ma volonté unie à celle de Dieu. "

 

 

Reine du ciel, réjouissez-vous, alléluia

car Celui que vous avez mérité de porter dans votre sein, alléluia

est ressuscité comme Il l'a dit, alléluia

Priez Dieu pour nous, alléluia.

 

V. Soyez dans la joie et l'allégresse, Vierge Marie, alléluia.

R. Parce que le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.

 

Prions

Dieu, qui, par la Résurrection de Votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, avez bien voulu réjouir le monde, faites, s'il vous plaît, que nous obtenions, par sa mère la Vierge Marie, les joies de la vie éternelle. Par le même Christ notre Seigneur... Amen.

 

"Regnum Galliae, Regnum Mariae", Le Royaume de France est le royaume de Marie, s'exclama le bienheureux Pape Urbain II au XIè siècle.

Le pape Urbain II, venant prêcher la première Croisade et admirant la multitude extraordinaire des églises et des chapelles, des abbayes et des monastères consacrés à Marie en traversant la France, s’écria plein d’émotion : « Le Royaume de France est le Royaume de Marie. Il ne périra jamais ! »

Pape Urbain II (il y a 920 ans , en mai1096, la cathédrale de Bordeaux fut consacrée par Urbain II)

repris par le Pape Pie XI (Vierge Marie en son Assomption, Patronne de la France)

 

Télécharger
La France Royaume de Vierge Marie. Lettre Apostolique du Pape Pie XI
France Fille aînée de l’Église. France R
Document Adobe Acrobat 12.0 MB
 " C'est Toi qui as créé mes reins, qui m'as tissé dans le sein de ma mère.  Je reconnais devant Toi le prodige, l'être étonnant que je suis : étonnantes sont Tes oeuvres toute mon âme le sait. " Ps 138
" C'est Toi qui as créé mes reins, qui m'as tissé dans le sein de ma mère. Je reconnais devant Toi le prodige, l'être étonnant que je suis : étonnantes sont Tes oeuvres toute mon âme le sait. " Ps 138

" C'est Toi qui as créé mes reins, qui m'as tissé dans le sein de ma mère.

 Je reconnais devant Toi le prodige, l'être étonnant que je suis : étonnantes sont Tes oeuvres toute mon âme le sait.

 Mes os n'étaient pas cachés pour Toi  quand j'étais façonné dans le secret, modelé aux entrailles de la terre.

J'étais encore inachevé, Tu me voyais ; sur ton livre, tous mes jours étaient inscrits, recensés avant qu'un seul ne soit ! "

Psaume 138 

 " Avant même de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu viennes au jour, je t’ai consacré." Parole de Dieu dans le Livre du Prophète Jérèmie ch 1,5. Atelier Sœur Ermite
" Avant même de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu viennes au jour, je t’ai consacré." Parole de Dieu dans le Livre du Prophète Jérèmie ch 1,5

 

AIMER C’EST S’AIDER À DEVENIR SAINT, C’EST DEVENIR JÉSUS, Contemplateur du Père, Théologien du Père, Économe du Père,Liturge du Père, Prophète eschatologique du Père, À SA MANIÈRE À ELLE, MARIE, D’AVOIR RESSEMBLÉE À JÉSUS.

 

« Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25,40)
« Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25,40), JÉSUS PAROLE DE DIEU.

 

"Ainsi parle le Seigneur qui t’a fait, qui t’a façonné dès le sein maternel et reste ton appui." PAROLE DE DIEU. Isaïe ch 44.2

      

Télécharger
Pentecôte. L’Église primitive de Jérusalem
" Je suis Chrétien " " Je suis Christ "
Pentecôte. L’Église primitive de Jérusal
Document Adobe Acrobat 3.3 MB
Décret Marie Mère de l’Église. Congrégation pour le culte divin. Cardinal Robert Sarah. 11 février 2018
Marie Mère de l’Église. Mater Écclésiae. Cliquez sur l'image
Télécharger
Heureux les coeurs purs car ils verront Dieu . Copyright Béthléem ©
Heureux les coeurs purs car ils verront
Document Adobe Acrobat 2.7 MB

 

+

  

Moi,............

je suis marqué du caractère inéffaçable du Baptême et de l’Onction de l’Esprit Saint depuis le ..........

Je rends grâce d'être ainsi le temple du Père, du Fils et de l’Esprit, sauvé par le Christ. 

Je rend grâce d'être enfant de Dieu pour l'éternité. 

 

La résurrection de la chair et la vie éternelle, cliquez
La résurrection de la chair et la vie éternelle, cliquez
Vie Éternelle
Vie Éternelle

-LA RÉNOVATION DE LA PROFESSION DE FOI BAPTISMALE-

  • Pour vivre dans la liberté des enfants de Dieu , rejetez vous le péché?  Oui, je le rejette.
  • Pour échapper au pouvoir du péché, rejetez vous ce qui conduit au mal? Oui, je le rejette.
  • Pour suivre Jesus-Christ , rejetez vous Satan qui est L’auteur du péché?  Oui, je le rejette. 
  • Croyez vous en Dieu le Père Tout Puissant Créateur du ciel et de la terre ? Je crois.
  • Croyez vous en Jesus-Christ, son Fils unique, qui est né de la Vierge Marie, a souffert la Passion , à été enseveli, est ressuscité d'entre les morts et qui est assis à la droite du Père ? Je crois.
  • Croyez vous en l’Esprit Saint, à la Sainte Église Catholique, à la communion des saints, au pardon des péchés, à la résurrection de la chair et à la Vie éternelle ? Je crois.
  • Que Dieu Tout Puissant Père de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST, 

qui nous a fait renaître par l'eau et l’Esprit Saint, et qui nous a accordé le pardon de tout péché, nous garde encore par sa grâce , dans le Christ Jésus notre SEIGNEUR pour la Vie éternelle. Amen.

"Ad resurgendum cum Christo"

La résurrection de la chair et la vie éternelle. 

(La sépulture des défunts)

Dans le Christ, «tous ressusciteront avec les corps dont ils sont à présent revêtus» (Concile de Latran IV: DS 801), mais notre corps sera transfiguré en corps glorieux (cf. Ph 3, 21), en «corps spirituel» (1 Co 15, 44).




Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais. (33, Gironde France)

Sanctuaire N.D de Verdelais. Consolatrice des affligés. Histoire et spiritualité du Sanctuaire de Verdelais
Notre-Dame de Verdelais, Consolatrice des affligés. Cliquez

" Une louange de gloire, c'est une âme qui demeure en Dieu, qui l'aime d'un amour pur et désintéressé, sans se rechercher dans la douceur de cet amour; qui l'aime par-dessus tous ses dons et quand même elle n'aurait rien reçu de Lui, et qui désire du bien à l'Objet ainsi aimé. Or comment désirer et vouloir effectivement du bien à Dieu si ce n'est en accomplissant sa volonté, puisque cette volonté ordonne toutes choses pour sa plus grande gloire? Donc cette âme doit s'y livrer pleinement, éperdument, jusqu'à ne plus vouloir autre chose que ce que Dieu veut. 

Une louange de gloire, c'est une âme de silence qui se tient comme une lyre sous la touche mystérieuse de l'Esprit Saint afin qu'Il en fasse sortir des harmonies divines ; elle sait que la souffrance est une corde qui produit des sons plus beaux encore, aussi elle aime la voir à son instrument afin de remuer plus délicieusement le Cœur de son Dieu. 

Une louange de gloire, c'est une âme qui fixe Dieu dans la foi et la simplicité ; c'est un réflecteur de tout ce qu'Il est; c'est comme un abîme sans fond dans lequel Il peut s'écouler, s'épancher ; c'est aussi comme un cristal au travers duquel Il peut rayonner et contempler toutes ses perfections et sa propre splendeur. Une âme qui permet ainsi à l'être divin de rassasier en elle son besoin de communiquer " tout ce qu'Il est et tout ce qu'Il a ", est en réalité la louange de gloire de tous ses dons. Enfin une louange de gloire est un être toujours dans l'action de grâces. Chacun de ses actes, de ses mouvements, chacune de ses pensées, de ses aspirations, en même temps qu'ils l'enracinent plus profondément en l'amour, sont comme un écho du Sanctus éternel."

Sainte Élisabeth de la Trinité Carmélite déchaussée

Canonisée le 16 octobre 2016, par le Pape François


"Le monachisme est un patrimoine de l’Eglise indivise, toujours très vivant aussi bien dans les Églises orthodoxes que dans l’Eglise catholique." 

( Lettre Apostolique du pape François : " A tous les Consacrés".)

***

Monastère Saint Macaire d’Egypte, fondé en 360 par MACAIRE

" L’humilité et le brisement du coeur, viennent de la dureté du combat. "

St Macaire IV°s, disciple de Saint Antoine, Père des Moines.


Saint Jean-Paul II Pape 1980,(Bénédiction papale et caresses providentielles... 15 août 1983 Lourdes). cliquez...
Saint Jean-Paul II Pape 1980,(Bénédiction papale et caresses providentielles... 15 août 1983 Lourdes). cliquez...
Baptême de Clovis par saint Rémi. Baptême de la France.  Sainte Clotilde. La sainte Ampoule. Cathédrale de Reims.
Baptême de Clovis par saint Rémi. Baptême de la France. Sainte Clotilde. La sainte Ampoule. Cathédrale de Reims.

 

" France, fille aînée de l’Église, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ?

France, fille aînée de l’Église et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l’homme, à l’Alliance avec la Sagesse éternelle ? "

Saint Jean - Paul II

Atelier Sœur Ermite ©
Atelier Sœur Ermite © SILENCE SOLITUDE COMMUNION, cliquez

" Priez en tout temps, dans l’Esprit ; Apportez -y une vigilance inlassable et intercédez pour tous les saints."Ephésiens 6-18

Noël ! " Dieu se fait homme pour que l’homme soit divinisé. " Saint Irénée. II°s

 

"Le Verbe s’est fait chair pour nous rendre " participants de la nature divine "                                                        (saint Pierre apôtre 2 P 1,4)

 

Sanctuaire de Verdelais
Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais
Histoire et spiritualité du Sanctuaire de Verdelais
Histoire et spiritualité du Sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais. Cliquez

Histoire de la spiritualité chrétienne. P. Bernard Peyrous. Les Soeurs de Béthléem.
Histoire de la spiritualité chrétienne. P. Bernard Peyrous. Les Soeurs de Béthléem.

" Le sort de l’humanité se décide dans les coeurs priants et les bras levés des contemplatives." Vultum Dei quaerere " Constitution Apostolique du pape François sur la vie contemplative féminine. 

 

Pour le renouveau de la Vie monastique au Sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais....

 

 

" J’ai vu tous les filets de L’Ennemi tendus sur la terre, et je dis : qui y échappera ? Et j'entendis : " L’humilité. "

Saint Antoine le Grand IV°s

 

" Ce n’est qu’aux humbles que le Seigneur se révèle par le Saint-Esprit. L’humilité est la Lumière dans laquelle nous pouvons voir la Lumière. "

Saint Silouane de l’Athos.

 

Jésus - Eucharistie. Le Crucifié Ressuscité. Le Très Précieux Sang. www.eremitic.org
Saint Pape Paul VI. Credo du peuple de Dieu. Cliquez

Télécharger
Prière du jubilé du centenaire des appar
Document Adobe Acrobat 1.8 MB

 

« Le 21 novembre, a rappelé le pape, l’Église fête la Présentation de la Très Sainte Vierge Marie au Temple. En cette occasion, remercions le Seigneur pour le don de la vocation des hommes et des femmes qui, dans les monastères et les ermitages, ont consacré leur vie à Dieu. Afin que les contemplatifs puissent remplir leur importante mission, dans la prière et dans un silence actif, ne les privons pas de notre proximité spirituelle et matérielle. »

 "Journée de la Vie contemplative" .Pape François.18.11.15

 

Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais, (33 Gironde, France ). Notre-Dame de Verdelais Consolatrice des affligés, Vierge romane en majesté XII°s

 

« Je vous ai dit cela pour que... vous soyez comblés de joie »

 

      "La joie est un besoin et une force pour nous, même physiquement. Une sœur qui a cultivé l'esprit de joie ressent moins la fatigue et est toujours prête à faire le bien. Une sœur remplie de joie prêche sans prêcher. Une sœur joyeuse est comme le rayon de soleil de l'amour de Dieu, l'espérance d'une joie éternelle, la flamme d'un amour brûlant. 

 

      La joie et une des meilleures garanties contre la tentation. Le diable est porteur de poussière et de boue, toute occasion de les jeter sur nous lui est bonne. Un cœur joyeux sait comment s'en protéger."

 

Sainte Térésa de Calcutta. Mère Térésa. 

 

« Demeurez dans mon amour pour que votre joie soit parfaite »— Jn 15, 9-11

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

 

Alléluia. Alléluia.

Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur 

moi, je les connais, et elles me suivent.

Alléluia.— Jn 10, 27

 

En ce temps-là,

Jésus disait à ses disciples :

« Comme le Père m’a aimé,

moi aussi je vous ai aimés.

Demeurez dans mon amour.

Si vous gardez mes commandements,

vous demeurerez dans mon amour,

comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père,

et je demeure dans son amour.

Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous,

et que votre joie soit parfaite. »

 

  Parole de Dieu.

 

 

Pour arriver à goûter tout, veillez à n'avoir goût pour rien.

Pour arriver à  savoir tout, veillez à ne rien savoir de rien.

Pour arriver à posséder tout, veillez à ne posséder quoi que ce soit de rien.

Pour arriver à être tout, veillez à n'être rien, en rien.

Pour arriver à ce que vous ne goûtez pas, vous devez passer par ce que vous ne goûtez pas.

Pour arriver à ce que vous ne savez pas, vous devez passer par où vous ne savez pas.

Pour arriver à ce que vous ne possédez pas, vous devez passer par où vous ne possédez pas.

Pour arriver à ce que vous n'êtes pas, vous devez passer par ce que vous n'êtes pas.

 

Moyen de ne pas empêcher le tout.

Quand vous vous arrêtez à quelque chose, vous cessez de vous abandonner au tout.

Car pour venir du tout au tout, il faut se renoncer du tout au tout.

Et quand vous viendrez à avoir tout, il faut l'avoir sans rien vouloir.

Car si vous voulez avoir quelque chose en tout, vous  n'avez pas purement en Dieu votre trésor.

 

Peu importe que l'oiseau soit tenu attaché par un lien faible ou fort. Le lien serait-il faible, tant qu'il n'est pas rompu, l'oiseau restera prisonnier sans pouvoir s'envoler. Ainsi en sera-t-il de l'âme qui se laisse attacher à une chose insignifiante.

 

Aimer, ce n'est pas éprouver de grandes choses, c'est connaître un grand dénuement et une grande souffrance pour l'Aimé.

Jésus-Christ est très peu connu de ceux qui se croient ses amis, car nous les voyons rechercher en lui non ses amertumes, mais leur propre consolation.

Il est mieux de souffrir pour Dieu que de faire des miracles.

 

Saint Jean de la Croix, Docteur mystique

 

Atelier Sœur Ermite © / www.eremitic.org / eremitic-atelier-monastique / sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais
Saint Jean de la Croix, docteur mystique. Dessin
Saint Jean de la Croix, docteur mystique. Cliquez

." La sainteté, la perfection - surtout dans la personnalité formée, comme en acte- relèvent du Royaume de Dieu.

Cette oeuvre de sanctification, de préparation à une vocation particulière, revient finalement à une recréation de l’âme, dont Dieu seul peut être l’auteur. Les hommes peuvent cependant participer à ce travail d'éducation, à la manière non pas d'instruments inanimés, mais d’êtres vivants, capables de répondre librement au mouvement de la grâce. C’est pourquoi on peut légitimement les considérer comme des co-créateurs dans la formation d’un homme. Leur action peut prendre différentes formes : don de lire dans les âmes, de comprendre leur état, de discerner leur besoin pour atteindre ce que Dieu a prévu pour elles...

Leur action, dans sa forme la plus élevée, est finalement similaire à celle des sacrements. Comme eux, les âmes saintes sont des vaisseaux de la grâce : leur seul toucher sanctifie et transforme.

De cette action sur les âmes, la vie et l'oeuvre de notre sainte Mère fourmillent d'exemples."

"L’art d'éduquer, regard sur Thérèse d’Avila"  Édith Stein.(sainte Thérèse Bénédicte de la Croix)

 

Sainte Thérèse d’Avila, Docteur de l’Église. Homélie du Bx Pape Paul VI.
Sainte Thérèse d’Avila, Docteur de l’Église. Homélie du Bx Pape Paul VI.
La tradition érémitique en Gironde, en Sud - Gironde 900 ans d'histoire. Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais. Barsac, le moulin des Chartreux, le Ciron une si précieuse rivière, l’or des sables. Nairac Barsac. Les Chartreux fils de saint Bruno.
Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face. Carmélite Déchaussée. Docteur de l’Église
Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face. Carmélite Déchaussée. Docteur de l’Église
Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein ) co-patronne de l’Europe. « Dieu est la vérité. Qui cherche la vérité, cherche Dieu, qu’il en soit conscient ou non. »
Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein ) co-patronne de l’Europe. « Dieu est la vérité. Qui cherche la vérité, cherche Dieu, qu’il en soit conscient ou non. »
Les femmes dans l’Église. Vie consacrée. Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein ) co-patronne de l’Europe. Saint Jean-Paul II.
Les femmes dans l’Église. Vie consacrée. Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein ) co-patronne de l’Europe. Saint Jean-Paul II.

 

Heureux les pauvres en esprit, 
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux les doux,
car ils recevront la terre en héritage.
Heureux les affligés, 
car ils seront consolés.
Heureux les affamés et assoiffés de la justice, 
car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux, 
car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs, 
car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix, 
car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux les persécutés pour la justice, 
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on vous calomnie de toutes manières à cause de moi.
Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux.

  

Les Béatitudes (Matthieu 5, 3-12)

 

 

 

« Jésus brûle d’amour pour nous… Regarde sa Face adorable !… Regarde ses yeux éteints et baissés !… regarde ses plaies… Regarde Jésus dans sa Face… Là tu verras comme il nous aime. » Ste. Thérèse de l’Enfant Jésus
« Jésus brûle d’amour pour nous… Regarde sa Face adorable !… Regarde ses yeux éteints et baissés !… regarde ses plaies… Regarde Jésus dans sa Face… Là tu verras comme il nous aime. » Ste. Thérèse de l’Enfant Jésus
Combattre la corruption dans l’Église et dans la société. Cardinal Turkson. Préface du Pape François.
Combattre la corruption dans l’Église et dans la société. Cardinal Turkson. Préface du Pape François.
Atelier Sœur Ermite.  Sanctuaire N.D de Verdelais.
Combattre la corruption dans l’Église et dans la société. Pape François. Cliquez
Atelier Sœur Ermite business site
Atelier Sœur Ermite "EREMITIC" Artisanat monastique érémitique