NOTRE-DAME DE VERDELAIS ET SA BASILIQUE :             LE SANCTUAIRE marial de NOTRE-DAME DE VERDELAIS.

Haut lieu de Culte                                                                 Haut lieu de vie monastique érémitique

" Nous connaissons les origines de notre sanctuaire grâce au récit mis par écrit, au début de la Guerre de Cent ans, en 1357, par l'ancien prieur du couvent de Verdelais, réfugié à Grandmont dans le Limousin, lieu de fondation de l ’Ordre des Grandmontains. (P.Jean Ithier. Ermite de saint Étienne de Muret) "


Père Bernard Ardura.02.09.2012, Président du Comité Pontificale des Sciences Historiques.Vatican

Histoire et spiritualité du Sanctuaire de Verdelais
Icône de Notre-Dame de Bethléem, relique de pèlerin de Terre Sainte, de Bethléem. ...cliquez

VERDELAIS C'EST 700 ANS DE VIE ÉRÉMITIQUE SUR 900 ANS D'HISTOIRE ! VERDELAIS C'EST 900 ANS D'HISTOIRE RELIGIEUSE !!                                                          Sur les chemins du millénaire...

Le Sanctuaire de Verdelais,  est porteur d’un étonnant paradoxe : lieu de vie érémitique et lieu de pèlerinages. En effet, c’est un ermite qui est le fondateur de ce lieu de prière, il y a 900 ans (1099-1112). Lui ont succédé, la communauté érémitique des moines de Grandmont, ermites , fondés par saint Etienne de Muret, ermite du Limousin. Ils sont restés ici pendant 444 ans. Lui a succédé, la communauté des moines Célestins, congrégation d’ermites fondée par saint Pierre de Morrone, ermite italien des Abruzzes, devenu Pape sous le nom de Célestin V. Pendant près de 200 ans, ils ont consacré leur vie pour l’honneur et la gloire de Dieu et de la très sainte Vierge Marie, vénérée en ce sanctuaire depuis sa fondation dans le coeur de l’ermite Géraud, en Terre Sainte, fin XIe s., où ce dernier a bénéficié de la protection miraculeuse de Notre Mère du Ciel , tout près de Bethléem. La  statue miraculeuse, originaire de Bethléem, ramenée en Aquitaine - à Verdelais - par Géraud, est à l’origine de ce sanctuaire, où très tôt des pèlerins -après la mort de l’ermite-  ne pouvant aller en pèlerinage sur les lieux saints de Terre Sainte, ont commencé à venir vénérer la Vierge orientale de Bethléem,  toute Mère, sculptée, dit on par lui en Palestine, d’après le modèle qu’il aurait vu dans la Basilique de Béthléem. 

A partir de 1160, à peine installés, les ermites de saint Étienne de Muret, profitant de la proximité de la route de Compostelle, entreprirent de défricher alentour, de tracer des chemins à travers la forêt, afin de faciliter au mieux la venue des pèlerins. Surtout, ils racontérent l’origine orientale de N.D de Béthléem, le miracle par Elle opéré en Terre Sainte. En 1185, un miracle retentissant, la guérison d’un aveugle né, tandis qu’il participait à la Messe au Sanctuaire-l’Ermitage- avait confirmé la puissance de N.D de Verdelais. Désormais les pèlerins affluèrent. Les ermites Grandmontains construisirent alors l’Église romane, sur le lieu de l’Ermitage primitif (Fondation de la Basilique actuelle), et le monastère avec sa clôture et sa porterie , accolé ,(hôtellerie actuelle du monastère , rénové) afin d’accueillir les pèlerins .Et les miracles continuèrent. Nombre d’Aquitains dans l'incapacité de passer " outre-mer "prirent l'habitude de venir à Verdelais, en remplacement des Lieux Saints.

A Verdelais, depuis quelque 900 ans, la Vierge attire ses enfants pour leur donner ce dont ils ont besoin et les conduire au Père, par Jésus, dans l’Esprit Saint. La basilique est dédiée à la royauté d’amour de Marie consolatrice, elle est dédié au culte divin.

 

Télécharger
architecture grandmont.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB

" ÉRÉMITISME ET PÈLERINAGES , À L’OMBRE DE LA MATERNITÉ CÉLESTE DE MARIE CONSOLATRICE "

Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais
image© Tous droits réservés. Atelier Sœur Ermite © Le Projet de la Vierge Marie pour le Sanctuaire de Verdelais a plus de 900 ans !...
Sac à dos N.D de Verdelais.© Copyright Atelier Soeur Ermite.
Sac à dos N.D de Verdelais.© Copyright Atelier Soeur Ermite.

L’ antique statue de N.D de Verdelais, Vierge miraculeuse, Vierge orientale,  a  900 ans (XII siècle ) d'existence.Elle appartient à la Basilique mineure, elle est dédiée au culte.                                                                   Elle est vêtue de manteaux seulement depuis le XVII° S.


Patriarcat latin de Jerusalem (fondé par les croisés en 1099). cliquez...
Patriarcat latin de Jerusalem (fondé par les croisés en 1099). cliquez...

Le Sanctuaire de Verdelais à une mission de prière et d ’ intercession très forte, pour nos Frères et Soeurs Chrétiens d’Orient, depuis sa fondation. ...

Site officiel du Patriarcat latin de Jérusalem

Les Icônes, un Art byzantin né en Terre Sainte. Cliquez...
Les Icônes, un Art byzantin né en Terre Sainte. Cliquez...

 Monastères de Béthléem de TERRE SAINTE, Béth Gémal,   Tel Gamaliel,   Lavra Netofa,  Sanctuaire N.D de Palestine


(306-373) Docteur de l’Eglise IV°siècle. 

 

Prière de saint Ephrem le Syrien 

 

Seigneur notre Dieu, 

Tu as choisi l’Orient pour envoyer ton Fils unique et accomplir l’économie du salut. 

C’est une jeune fille orientale, la Vierge Marie, que tu as choisi pour qu’elle porte et enfante ton Fils unique.
C’est en Orient qu’il a grandit, qu’il a travaillé, qu’il a choisi ses apôtres et ses disciples.
C’est en Orient où il a transmis ta volonté et tes enseignements, où il a fait des miracles et des prodiges. C’est en Orient où il s’est livré. 

C’est en Orient où il a choisit de souffrir, de mourir et de ressusciter. 

C’est de l’Orient où il est monté au ciel et siégé à ta droite. Nous te prions d’accorder les forces nécessaires à tes enfants en Orient pour qu’ils soient affermis dans la foi et dans l’espérance de tes saints apôtres.

 

Amen.

 

 


VERDELAIS ET LA TERRE DE JÉSUS...


LE CHARISME FONDATEUR

Avant, mais surtout après le Concile d ’ Ephése (431) condamnant Nestorius qui niait la divinité de Jesus-Christ et la maternité divine de Marie, la Vierge Mère fut généralement représentée avec l’Enfant Dieu sur ses genoux;

A partir du Concile d ’ Ephése, les images de la Mère de Dieu se multiplièrent en Orient. Dans ces représentations byzantines, Marie, couronne en tête,  est assise dans une pose hiératique et présente à l ’ adoration des fidèles son divin Fils également assis.

Beaucoup de ces Vierges en majesté, comme on les a appelées, furent portées en Occident, au X° siècle, pour les soustraire aux iconoclastes. Selon la mode byzantine, la plupart de ces images devaient être des peintures;

Mais des artistes- comme notre Ermite Géraud fondateur du sanctuaire de Verdelais- s'en inspirèrent et sculptérent des statues en bois dont il est bien difficile aujourd'hui de déterminer l'origine. Ces sculptures et ces peintures anciennes devinrent l’objet d’une grande vénération et créèrent autour d'elles et des structures qui les abritaient de pieuses dévotions locales où de grands centres de pèlerinages, comme au Sanctuaire de Verdelais, en Gironde.

 

"L'art roman est au service du temps et de l'éternité. Il contient une théologie de l'Ecriture . Il organise toute la Révélation autour d'un centre marqué dans l'espace et le temps par la croix de Jésus-Christ."

Père de Lubac. Exégèse médiévale.

 

Notre-Dame de Verdelais, est une Vierge en majesté d'inspiration, sinon d'origine byzantine...

 

~ Les Déserts de Palestine ~

 

Le monachisme palestinien se situe autour de Jérusalem, dans le désert de Juda, près de la Mer Morte (ancien territoire des Esseniens) au bord du Jourdain.

A partir de la Pentecôte, la première communauté chrétienne se regroupe autour des apôtres et de la Vierge Marie pour attendre et hâter le retour du Christ. D’ autres communautés judeo - chrétiennes inaugurent un style de monachisme chrétien très simple, basé sur l'enseignement même du Christ. ( Cette Église des origines, appelée à juste titre Judéo-chrétienne ,s'enracine dans le Peuple de l'ancienne Alliance dont elle est issue. Ces hommes et ces femmes qui ont reçu le Feu de la Pentecôte ,étaient des fils d'Abraham ,des disciples du grand Moïse ...)

 

Notre Ermite Géraud, a la fin du XI ° siècle , durant trois années en Terre Sainte, a été  au contact de la vie monastique de solitude du Proche-Orient, de l'érémitisme, des  laures de Palestine, partout visibles dans le paysage, tout près de Bethléem et de Jérusalem ,dans le Désert de Juda. Mais aussi sur le Mont Carmel, sanctifié par les saints prophètes Élie et Élisée ....

Il a plu à Dieu de choisir le lieu privilégié des vallées de Béthléem et du Désert de Juda pour faire naître les premières " laures" monastiques. Dès les origines du christianisme. Aux lieux mêmes où le Christ est né ,a été baptisé, a vécu ,a souffert ,est mort et ressuscité  et remonté au Père . Certains partent au désert de Juda entre Bethléem et la Mer Morte. Ils reviennent dans ces lieux où le Christ a été tenté ,ou Jean-Baptiste a préparé sa venue ,où la communauté de Qumrân (les Esseniens) s'est constituée , pour attendre le Messie d’une façon profonde et fidèle à la loi de Moïse. 

(Un monastère juif ou vivaient des moines , des ermites juifs menant, déjà une vie d ’ obéissance, de pauvreté et de chasteté. En solitude. On retrouve cet esprit monastique jusque dans le judaïsme des temps contemporain au Christ...) Nous avons a reconnaître que l'héritage religieux juif est intrinsèque a nôtre propre Foi.

" Spirituellement , nous sommes tous des Sémites. " Pape Pie XI.

 

 Saint Hilarion (291-371),un disciple de Saint Antoine d'Egypte (251-356) , transporta ce genre de vie en Palestine ,dès 330,( dans le désert  de Gaza .) Il fut précédé par Saint Chariton (IV°s), qui fonda les laures de Pharan, Douka et Souka, dans le Désert de Juda. Une des Laures les plus connues est "Mar Saba", près de Béthléem,  pour son rayonnement religieux , liturgique et artistique byzantin, patrimoine de l’Eglise indivise . Dans les siècles suivants, ce monastère est illustré par un grand nombre de saints, d ’ hymnographes , de théologiens , dont saint Jean Damascène (640 - 754 ) Docteur de l'Eglise .Il sera un grand défenseur des saintes images, des icônes. Ce monastère fondé par saint Sabas au V° siècle est toujours vivant aujourd'hui.  Géraud sera au contact de tout cela. Ces trésors, des Pères du désert ,il les ramènera en Aquitaine, a Verdelais . " Brûlant d'amour pour Dieu".

Nous vénérons la Vierge Orientale, la Vierge de Bethléem qu'il a ramené, et nous en rendons grâce.

  

 

" Noûn "cliquez...
" Noûn "cliquez...

"Le monachisme est un patrimoine de l’Eglise indivise, toujours très vivant aussi bien dans les Églises orthodoxes que dans l’Eglise catholique." 


( Lettre Apostolique du pape François : " A tous les Consacrés".)


 SAINT ANDRÉ EST LE PATRON DU DIOCÉSE DE BORDEAUX.

Blason du Cardinal Jean-Pierre Ricard,archevêque de Bordeaux.cliquez...
Blason du Cardinal Jean-Pierre Ricard,archevêque de Bordeaux.cliquez...
Saint Pierre et Saint André,cliquez...
Saint Pierre et Saint André,cliquez...

" QUE TU ES BELLE ! "                  " QUE TU ES BEAU ! "

Cantique des cantiques


Statue de Notre-Dame de Verdelais, images©2015 Tous droits réservés .(authentiques et inédites)


N.D de verdelais.  Tous droits réservés. © images authentiques et inédites de Notre-Dame de Verdelais. Art roman.Vierge en majesté.
N.D de verdelais. Tous droits réservés. © images authentiques et inédites de Notre-Dame de Verdelais. Art roman.Vierge en majesté.

ÉLIE le Prophète                 900 ans AV JC

La tradition patristique a reconnu dans la personne d'Élie, prophète audacieux et ami de Dieu une figure de la vie religieuse monastique. Élie vivait en présence de Dieu et contemplait son passage dans le silence, il intercédait pour le peuple et proclamait la volonté divine avec cou- rage, il luttait pour les droits de Dieu et se dressait pour défendre les pauvres contre les puissants du monde (cf. 1 R 18-19). Dans l'histoire de l'Église, à côté d'autres chrétiens, il y a toujours eu des hommes et des femmes consacrés à Dieu qui, par un don particulier de l'Esprit, ont exercé un authentique ministère prophétique, parlant au nom de Dieu à tous et même aux Pasteurs de l'Église. La véritable prophétie naît de Dieu, de l'amitié avec lui, de l'écoute attentive de sa Parole dans les diverses étapes de l'histoire. Le prophète sent brûler dans son cœur la passion pour la sainteté de Dieu et, après avoir accueilli sa parole dans le dialogue de la prière, il la proclame par sa vie, ses lèvres et ses gestes, se faisant le héraut de Dieu contre le mal et le péché. Le témoignage prophétique exige une recherche permanente et passionnée de la volonté de Dieu, une communion ecclésiale indispensable et généreuse, l'exercice du discernement spirituel, l'amour de la vérité. Il s'exprime aussi par la dénonciation de ce qui est contraire à la volonté divine et par l'exploration de voies nouvelles pour mettre en pratique l'Évangile dans l'histoire, en vue du Royaume de Dieu.


" Vita consecrata" Saint Jean-Paul II. n°84

Elie est le prophète vierge, aimant l’intimité solitaire avec Dieu, quatre siècles après Moïse, neuf siècles avant la naissance de Jean, le fils de Zacharie, précurseur du Christ, le nouvel Elie. Le prophète Elie préfigure la dimension permanente et intime de la rencontre entre l’homme et le feu dévorant. Plus on avance dans le mystère dévoilé par Dieu lui-même à l’homme, plus il semble que Dieu parle plus intimement à l’homme. Brûlant d’amour divin, Elie ne vit, ne parle et n’agit qu’en recevant tout de Dieu, heure après heure.

Il brûle d'un zèle jaloux pour son Adonaï et il intercède pour ses frères. La prière d’Elie est indissociablement faite d’adoration prolongée de la seigneurie d’Adonaï et d’intercession pour ses frères. La violence de la foi du prophète en qui le feu divin a été intériorisé, obtient tout du Dieu vivant. 

Dieu se révèle à Elie dans « la voix d’un fin silence absolu ». Elie est le prophète silencieux de la vie contemplative et solitaire des moines.

Elie, selon la tradition, est le prophète vierge de l’ancienne alliance. Il est la figure des moines de solitude, qui se cachent dans le secret de la face de Dieu. 

La théophanie dont il est le bénéficiaire n’est pas une théophanie fulgurante dans ses manifestations visibles. Elle est une théophanie par le bouleversement intérieur de « la voix d’un fin silence absolu » qui n'a aucun équivalent créé. Elie est l’homme en qui le feu s’intériorise ; il est ainsi l’homme de l’intercession invincible. 

Elie, messager de l’Alliance d’Adonaï est semblable à un ange. Il est revêtu d’incorruptibilité. La grâce lui est accordée de préfigurer l’ascension du Fils Bien-aimé dans la gloire de son Père et l’assomption en la même gloire, à la suite du Fils, de sa Mère toute pure. 

(RV)


La France a été officiellement consacrée à Marie N.D de l’Assomption par Louis XIII le 10 février 1638, en 1922 Pie XI proclame N.D de l’Assomption Patronne principale de la France.

Notre-Dame de l'Assomption,la Consolatrice,rétable de la Basilique de Verdelais. voute étoilé de la chapelle des ermites,face caché du rétable.(tableau du 17°siécle,du temps des Ermites Célestin.)© copyrigth Atelier Soeur Ermite.
Notre-Dame de l'Assomption,la Consolatrice,rétable de la Basilique de Verdelais. voute étoilé de la chapelle des ermites,face caché du rétable.(tableau du 17°siécle,du temps des Ermites Célestin.)© copyrigth Atelier Soeur Ermite.

 

LA REINE DE TOUTE LA CRÉATION

 

. Marie, la Mère qui a pris soin de Jésus, prend soin désormais de ce monde blessé, avec affection et douleur maternelles. Comme, le cœur transpercé, elle a pleuré la mort de Jésus, maintenant elle compatit à la souffrance des pauvres crucifiés et des créatures de ce monde saccagées par le pouvoir humain. Totalement transfigurée, elle vit avec Jésus, et toutes les créatures chantent sa beauté. Elle est la Femme « enveloppée de soleil, la lune est sous ses pieds, et douze étoiles couronnent sa tête » (Ap 12, 1). Élevée au ciel, elle est Mère et Reine de toute la création. Dans son corps glorifié, avec le Christ ressuscité, une partie de la création a atteint toute la plénitude de sa propre beauté. Non seulement elle garde dans son cœur toute la vie de Jésus qu’elle conservait fidèlement (cf. Lc 2, 51.51), mais elle comprend aussi maintenant le sens de toutes choses. C’est pourquoi, nous pouvons lui demander de nous aider à regarder ce monde avec des yeux plus avisés.

 

Laudato Si  Pape François

 

" Réjouis-toi, Ô ma souveraine et ma mère."

Hymne Acathiste


Images.© " NOTRE-DAME DE BETHLÉEM "

Icône de la Mère de Dieu.Basilique de la Nativité. Béthléem,Terre Sainte.2010.© Tous droits réservés . Vierge vénérée par Géraud à la fin du XI°siecle... L ’ icône est revêtue d’une oklad: revêtement métallique qui dissimule une partie de l'image ...
Icône de la Mère de Dieu.Basilique de la Nativité. Béthléem,Terre Sainte.2010.© Tous droits réservés . Vierge vénérée par Géraud à la fin du XI°siecle... L ’ icône est revêtue d’une oklad: revêtement métallique qui dissimule une partie de l'image ...

" Il est vraiment digne de te bénir, Mère de Dieu, toujours Bienheureuse et tout Immaculée Mère de notre Dieu.Plus vénérable que les Chérubins et incomparablement plus glorieuse que les Séraphins, Toi qui sans perdre ton intégrité as enfanté le Verbe de Dieu, Tu es vraiment Mère de Dieu, nous Te magnifions. "


"Élevée au ciel, Marie est associée au pouvoir de son Fils et se consacre à l’extention de son règne, en participant à la diffusion de la grâce divine dans le monde... L’Assomption favorise la pleine communion de Marie non seulement avec le Christ , mais avec chacun de nous: elle est à nos côtés, car sa condition glorieuse lui permet de nous suivre dans notre itinéraire terrestre quotidien... La condition glorieuse de Marie suscite une proximité permanente et attentionné. ...Elle connaît tout ce qui survient dans notre existence et nous soutient de son amour maternel dans les épreuves de la vie.Elevée à la gloire du ciel, Marie se consacre totalement à l'oeuvre de salut pour communiquer à chaque être vivant le bonheur qui lui a été donné. Elle est une Reine qui donne tout ce qu’elle possède, communiquant par dessus tout la Vie et l ’ Amour du Christ. "

Saint Jean Paul II. 1997.O.R

N.D de Verdelais. ... Tous droits réservés. ©2015.images authentiques et inédites de Notre-Dame de Verdelais. Art roman, Vierge en majesté.
N.D de Verdelais. ... Tous droits réservés. ©2015.images authentiques et inédites de Notre-Dame de Verdelais. Art roman, Vierge en majesté.

Notre-Dame de Verdelais, Vierge à l’Enfant, Vierge romane en majesté. 

 

Assise comme une Reine, couronnée ,la Vierge Mère est souriante. Elle fait a l'Enfant Dieu un trône. L'oiseau dans la main de Jésus, pique du bec son index droit, symbole du mystère de la Rédemption et de l'Eucharistie. L'Enfant Dieu est souriant, Il porte son regard vers le haut, vers le Père...

La Vierge est assise sur un siège massif, qui symbolise la Jérusalem Céleste . C'est une Vierge polychrome .

Son bois est très foncé. (hors projecteurs)

Elle est une "Vierge noire".

A ce jour l'essence de son bois n'a pas été identifiée et analysée de manière scientifique,  est- elle en "bois du Liban",(Cédre)?, en chêne Liège ,en châtaignier ou en noyer de Terre Sainte?...(Moyen-Orient)

 

Elle a des aspects semblables a la Vierge de Solsona, en sa façon de tenir l'Enfant , considérée comme l'une des pièces essentielles de la sculpture romane européenne du XII siècle . (reproduite par l'artisanat des Monastères de Bethléem© ,en différentes polychromies.) 

N.D de Verdelais ( XII°s) n’est vêtue de manteaux que depuis le XVII°S. 

 

 

Télécharger
N.D de Verdelais un objet de culte et d’art à préserver
" Au centre du choeur de la Basilique de Verdelais trône la statue d’une Vierge à l’Enfant. Elle est l'élément principal du patrimoine de la petite commune de Verdelais et de son Sanctuaire. "
La statue de N.D de Verdelais un objet d
Document Adobe Acrobat 11.0 MB

La Basilique Notre-Dame de Verdelais, est sous la protection du Pape et du Saint Siège. C'est son droit et son privilège de Basilique mineure....


Basilique Notre-Dame de Verdelais. Tous droits réservés.©2015
Basilique Notre-Dame de Verdelais. Tous droits réservés.©2015

" Marie brille, devant le peuple de Dieu en marche, comme un signe d'espérance certaine et de consolation "Vatican II. lumen gentium n°68.


Basilique Notre-Dame DE VERDELAIS. Tous droits réservés.©2015
Basilique Notre-Dame DE VERDELAIS. Tous droits réservés.©2015

JÉSUS tu es là , avec ton Corps, ton Sang, ton Âme et ta Divinité, je t'adore.      JÉSUS, MISÉRICORDE .

Saint Sacrement de l'Eucharistie


Livre de l ’ Apocalypse de saint Jean ch 3-12:                   " Du vainqueur, je ferai une colonne au sanctuaire de mon Dieu ; il n’aura plus jamais à en sortir, et je graverai sur lui le nom de mon Dieu et le nom de la ville de mon Dieu, la Jérusalem nouvelle qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, ainsi que mon nom nouveau."

Noël. Basilique de Verdelais. Copyright Atelier Sœur Ermite ©
Noël. Basilique de Verdelais. Copyright Atelier Sœur Ermite ©

                                               +

"...Marie attend la naissance de cet Enfant qui vient de Dieu , qui est né de Dieu et, qui va donner sa Vie pour que notre humanité s'ouvre  totalement , charnellement , à ce Mystère de la Résurrection qui est le plus nouveau de la Révélation chrétienne. 

Et Marie, la première,  participe à ce Mystère, à cette Pâque : elle va renaître dans le Christ , à l’heure  de sa mort, et les Chrétiens d’Orient,  à Jérusalem où à Ephése ont compris très tôt cet événement : ils l ’ appelent la  " Dormition " .

 Marie vient de mourir et Jésus est là , debout près d’elle. Et Il tient dans ses mains comme un tout petit enfant : ce n’est pas l'âme de sa Mère qui se serait envolée , c’est elle - même Marie , a qui Il donne de renaître de Lui.

Voilà son Assomption : elle entre dans la gloire de Dieu avec Celui qu’elle à porté en elle .

Le lieu où nous sommes témoigne de cette puissance de Résurrection qui, désormais, pour nous, passe par la Vierge Marie. Notre-Dame de Verdelais, c'est Marie de Béthléem et de Nazareth. Et tant mieux si le chevalier Géraud de Graves à d'abord sculpté en Terre Sainte la statue qu'il est venu porter ici, dans la vallée du Luc."


(Assomption 2012.mrg.Claude Dagens)

La France a été officiellement consacrée à Marie N.D de l’Assomption par Louis XIII le 10 février 1638, en 1922 Pie XI proclame N.D de l’Assomption Patronne principale de la France.

Notre-Dame de l’Assomption patronne principale de la France, sainte Jeanne d’Arc patronne secondaire.
Notre-Dame de l’Assomption patronne principale de la France, sainte Jeanne d’Arc patronne secondaire.

 

" il me semblait sentir en moi la même ardeur dont elle était animée, la même inspiration céleste. " Sainte Thérèse de Lisieux à propos de sainte Jeanne d’Arc, elle sera aussi déclarée patronne secondaire de la France par Pie XII.

"J’ai plaisir à rappeler que sainte Jeanne d’Arc a eu une profonde influence sur une jeune sainte de l’époque moderne: sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Dans une vie complètement différente, passée dans la clôture, la carmélite de Lisieux se sentait très proche de Jeanne, vivant au cœur de l’Eglise et participant aux souffrances du Christ pour le salut du monde. L’Eglise les a réunies comme patronnes de la France, après la Vierge Marie. Sainte Thérèse avait exprimé son désir de mourir comme Jeanne, en prononçant le Nom de Jésus (Manuscrit B, 3r), et elle était animée par le même grand amour envers Jésus et son prochain, vécu dans la virginité consacrée." 

Pape Benoît XVI

Cliquez ...
Cliquez ...

cliquez sur les photos.© Tous droits réservés. 

" La vérité de l’Assomption, définie par Pie XII, est réaffirmée par le Concile Vatican II, qui exprime ainsi la foi de L’Eglise :" Enfin, la Vierge Immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l’univers , pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils , Seigneur des seigneurs  (Apocalypse 19,16) , victorieux du péché et de la mort."

Redemptoris Mater. Saint Jean Paul II. N°41


Sanctuaire de Verdelais, Notre-Dame de Verdelais Consolatrice des affligés.
Le Pape Pie XI .Décret Basilique mineure.1924.La Basilique Notre-Dame de Verdelais est sous la protection du Pape et du Saint Siège, c’est son droit et son privilège de Basilique mineure.

1 juillet fête de la Dédicace, elle a rang de solennité pour une Basilique!

la Dédicace ou consécration sont des cérémonies solennelles qui affecte une Église au Culte divin, et la soustrait à l'usage profane.Elle est un édifice Sacré construit à l'usage de tous.

L’Eglise consacre afin de les approprier à l'acte si grand du Saint Sacrifice/Adoration.

de procurer aux fidèles les grâces dont ils ont besoin pour prier.

La consécration et la bénédiction étant de véritables sacramentaux ont la vertu d'obtenir ces grâces. 



   " Parce qu’il doit défendre l’unité de l’Église tout entière, l’Évêque est tenu de promouvoir la discipline commune à toute l’Église et en conséquence il est tenu d’urger l’observation de toutes les lois ecclésiastiques. Il veillera à ce que des abus ne se glissent pas dans la discipline ecclésiastique, surtout en ce qui concerne le ministère de la parole, la célébration des sacrements et des sacramentaux, le culte de Dieu et des saints, ainsi que L’administration des biens. "

Code de Droit canonique, canon 392l

 

(Rédemptionis Sacramentun ,4 .l’Évêque diocésain, n°177)

Code de droit canonique, canon 392.


 

Lors de son pèlerinage en Terre Sainte, le Pape François nous disait à propos des Basiliques Mères de Béthléem, de Jérusalem, "le Saint Sépulcre". ...(et cela vaut aussi pour la Basilique N.D de Verdelais. ..)

"...Les lieux Saints ne sont pas des musées ou monuments pour touristes, mais des lieux où les communautés des croyants vivent leur foi, leur culture, leurs initiatives caritatives . Aussi doit on perpétuellement les sauvegarder dans leur sacralité, protégeant ainsi non seulement l'héritage du passé mais aussi les personnes qui les fréquentent aujourd'hui et les fréquenteront dans l'avenir. "

( O.R n°22. 29 mai)

 


🌼voir sur Google : basilique marienthal / quelques droits et privilèges d'une basilique mineure


cédre du Liban.© image Tous droits réservés.
cédre du Liban.© image Tous droits réservés.

Que demande la Sainte Église pour les sanctuaires? LE PRIMAT DU CULTE DIVIN, "DIEU PREMIER SERVI".

(cf: Lettre aux Recteurs de Sanctuaires.les pèlerinages au coeur de la nouvelle évangélisation, du 15 août 2011 du Saint Siège. 

Message au II Congrès Mondial de la pastorale des Pèlerinages et des Sanctuaires, du 08 septembre 2010 du Pape Benoît XVI )

www.pèlerinages.org

 

Sanctuaires catholiques

 

Pèlerinage des mères

Histoire de Verdelais. Cardinal Jean-Pierre Ricard Archevêque de Bordeaux, Évêque de Bazas
Histoire de Verdelais. Cardinal Jean-Pierre Ricard Archevêque de Bordeaux, Évêque de Bazas

 

Le Recteur.

code de droit canonique

    Can. 562 - Le recteur d'église, sous l'autorité de l'Ordinaire du lieu et en observant les statuts légitimes et les droits acquis, est tenu par l'oligation de veiller à ce que les fonctions sacrées soient dignement célébrées dans l'église selon les règles liturgiques et les dispositions canoniques; à ce que les obligations dont l'église est grevée soient fidèlement acquittées; à ce que les biens soient administrés avec soin; à ce qu'il soit pourvu au bon entretien et à la décoration du mobilier sacré et des bâtiments; et à ce que rien ne soit fait qui ne convienne pas de quelque manière à la sainteté du lieu et au respect dû à la maison de Dieu.

 

Le Saint-Siège
         CODE DE DROIT CANONIQUE

LES SANCTUAIRES

 

Can. 1230 - Par  sanctuaire on entend une église ou un autre lieu sacré où les fidèles  se rendent nombreux en pèlerinage pour un motif particulier de piété avec l'appobation de l'Ordinaire du lieu.

Can. 1231 - Pour qu'un sanctuaire puisse être appelé national, il faut l'approbation de la conférence des Évêques; pour qu'il puisse être dit international, l'approbation du Saint-Siège est requise.

Can. 1232 - § 1. L'Ordinaire du lieu est compétent pour approuver les statuts des sanctuaires diocésains; la conférence des Évêques pour les statuts des sanctuaires nationaux et le Saint-Siège seul pour ceux des sanctuaires internationaux.

§ 2. Les  statuts détermineront surtout les buts du sanctuaire, l'autorité du recteur, la propriété et l'administration des biens.

Can. 1233 - Certains  privilèges pourront être accordés aux sanctuaires chaque fois que les circonstances des lieux, l'afflux des pèlerins et surtout le bien des fidèles semblent le recommander.

Can. 1234 - § 1. Dans les sanctuaires seront plus abondamment offerts aux fidèles les moyens de salut en annonçant avec zèle la parole de Dieu, en favorisant convenablement la vie liturgique surtout pour la célébration de l'Eucharistie et de la pénitence, ainsi qu'en entretenant les pratiques éprouvées de piété populaire.

§ 2. Les objets votifs d'art populaire et les témoignages de piété, exposés dans les sanctuaires ou dans des lieux proches, seront conservés et gardés en sûreté.   


L’Eglise dans son autorité compétente, donne le primat au charisme fondateur religieux érémitique. ...

...Les couvents vides ne servent pas à l’Eglise pour les transformer en Hôtels et gagner de l'argent. Les couvents vides ne vous appartiennent pas, ils sont pour la chair du Christ..."

PAPE FRANÇOIS. (O.R n°37 .10.09.13)


" ...Le Pape François nous demande de reconvertir les structures qui ne sont pas utilisées dans le but pour lequel elles ont été créés, et également de revoir l'activité caritative. Il nous demande , en définitif, de revenir aux options de vie de nos fondateurs et de nos fondatrices. Ces derniers, d’une manière ou d’une autre ont vécu pour les pauvres et comme eux...."


( O. R n°35  .29.08.13 MRG JOSÉ RODRIGUEZ CARBALLO. VIE CONSACRÉE.  (CIVCSVA)

***

Aujourd'hui, la Sainte Église dans son autorité compétente demande la fidélité au charisme fondateur religieux érémitique du sanctuaire de Verdelais. 

L’Évangélisation toujours première, passe et s'inscrit dans un  charisme de Vie consacrée et de sainteté -qui la précède et la supporte- que le Père choisi de toute éternité, pour tel lieu.Il ne meurt pas. Il est Don de Dieu. Et Bien commun par excellence. 

Le fil rouge de Verdelais c’est l’érémitisme. ...

Le Bien commun par excellence, choisi par Dieu. A travers lequel le Père, par Marie nous donne sa Miséricorde, sa Consolation , sa Sainteté , son Évangile vivant -Jésus-

Hier, aujourd'hui et demain. 

Saurons nous le recevoir, le respecter, le protéger, le promouvoir ?

 car c’est l'âme de ce joli village de Verdelais. 



" Notre-Dame de Verdelais ..."

" Dans les flots de la mer, sur toute la terre, chez tous les peuples et toutes les nations, j'ai régné. Parmi eux tous j'ai cherché le repos, j'ai cherché en quel patrimoine m'installer. Alors le créateur de l'univers ma donné un ordre, celui qui m'a créée m’a fait dresser ma tente, Il m’a dit:"installe - toi en Jacob, en Israël reçois ton héritage. "Avant les siècles, dès le commencement il m’a créée, éternellement je subsisterai. Dans la Tente sainte, en sa présence, j'ai officié; c'est ainsi qu’en Sion je me suis établie, et que dans la cité bien-aimée j'ai trouvé mon repos, qu’en Jérusalem j'exerce mon pouvoir. Je me suis enracinée chez un peuple plein de gloire, dans le domaine du Seigneur se trouve mon héritage. J’y ai grandi comme le Cèdre du Liban, comme le Cyprès sur le mont Hermon. J'ai grandi comme le palmier d’Engaddi, comme les plants de roses de Jéricho , comme un olivier magnifique dans la plaine, j'ai grandi comme un platane. Comme le cinnamome et l’acanthe j'ai donné du parfum.comme une myrrhe de choix j'ai embaumé, comme le galbanum, l ’ onyx, le Labdanum, comme la vapeur d'encens dans la Tente. J'ai étendu mes rameaux comme le térébinthe, ce sont des rameaux de gloire et de grâce. Je suis comme une vigne aux pampres gracieux, et mes fleurs sont des produits de gloire et de richesse. Je suis la Mère du bel Amour et de la crainte, de la connaissance et de la Sainte espérance. A tous mes enfants je donne des biens éternels, à ceux qu'il a choisis.venez à moi vous qui me désirez; et rassasié - vous de mes produits. ..." Eccl. 24.6-24.

Le monachisme comme exemplarité de vie baptismale .


Je voudrais maintenant regarder le vaste paysage du christianisme d'Orient depuis un sommet particulier, qui permet d'en distinguer de nombreux traits : le monachisme.

En Orient, le monachisme a conservé une grande unité, ne connaissant pas, comme en Occident, la formation des divers types de vie apostolique.

Les différentes expressions de la vie monastique, du cénobitisme strict, ainsi que le concevaient Pacôme ou Basile, à l'érémitisme plus rigoureux d'un Antoine ou d'un Macaire l'Égyptien, correspondent davantage à différentes étapes du cheminement spirituel qu'au choix entre différents états de vie. Quoi qu'il en soit, tous se réfèrent au monachisme lui-même, quelle que soit la forme sous laquelle il s'exprime. En outre, le monachisme n'a pas été considéré en Orient uniquement comme une condition à part, propre à une catégorie de chrétiens, mais de façon plus particulière, comme un point de référence pour tous les baptisés, selon les dons offerts à chacun par le Seigneur, se présentant comme une synthèse emblématique du christianisme. Lorsque Dieu appelle de façon radicale, comme c'est le cas dans la vie monastique, la personne peut alors atteindre le degré le plus élevé de ce que la sensibilité, la culture et la spiritualité sont en mesure d'exprimer. Cela est d'autant plus valable pour les Églises orientales, pour lesquelles le monachisme a constitué une expérience essentielle, lui qui, aujourd'hui encore, montre qu'il continue à fleurir en elles, aussitôt que la persécution prend fin et que les coeurs peuvent s'élever librement vers les cieux. Le monastère est le lieu prophétique dans lequel la création devient louange de Dieu et le commandement de la charité vécue de façon concrète devient un idéal de coexistence humaine, et au sein duquel l'être humain cherche Dieu sans barrière ni obstacle, devenant une référence pour tous, les portant dans son coeur et les aidant à chercher Dieu.

Je voudrais également rappeler le témoignage éclatant des moniales de l'Orient chrétien. Il a présenté un modèle de valorisation de la spécificité féminine dans l'Église, allant également au-delà de la mentalité de l'époque. Au cours de récentes persécutions, surtout dans les pays d'Europe de l'Est, lorsque de nombreux monastères masculins furent fermés avec violence, le monachisme féminin a entretenu la flamme de la vie monastique.

Le charisme de la moniale, avec les caractéristiques qui lui sont propres, est un signe visible de la maternité de Dieu, à laquelle renvoie souvent l'Écriture sainte. Je me tournerai donc vers le monachisme, afin d'identifier les valeurs que je considère très importantes aujourd'hui pour exprimer la contribution de l'Orient chrétien au cheminement de l'Église du Christ vers le Royaume. Sans se limiter exclusivement à la seule expérience monastique, ni au patrimoine de l'Orient, ces aspects ont souvent pris dans celui-ci une connotation particulière. D'autre part, nous essayons de valoriser non pas l'exclusivité, mais l'enrichissement réciproque en ce que l'unique Esprit a suscité dans l'unique Église du Christ.

Le monachisme a depuis toujours été l'âme même des Églises orientales : les premiers moines chrétiens sont nés en Orient et la vie monastique a été une partie intégrante du lumen oriental transmis en Occident par les grands Pères de l'Église indivise (26). Les principaux traits communs qui unissent l'expérience monastique de l'Orient et celle de l'Occident font d'elles un admirable pont de fraternité, où l'unité vécue resplendit même davantage que dans le dialogue entre les Églises.

 

Saint Jean-Paul II. "Orientale lumen"n°9

"Notre-Dame de Verdelais"... Tous droits réservés. ©  cliquez...
"Notre-Dame de Verdelais"... Tous droits réservés. © cliquez...

" Verdelais est intimement lié à la Terre Sainte, au Moyen Orient."


Croix de Jérusalem. cliquez...
Croix de Jérusalem. cliquez...

  "Verdelais, sanctuaire et pèlerinage, une rencontre entre foi et culture"

Extraits . père Bernard Ardura.02.09.2012

Président du Comité Pontificale des Sciences Historiques.Vatican.




"Les circonstances de la fondation du sanctuaire et du pèlerinage de Verdelais, voici 900 ans, nous invitent à considérer pendant quelques instants l'influence des croisades sur la vie chrétienne et la culture.Le pèlerinage vers Jérusalem et la Terre Sainte est une pratique très ancienne des chrétiens. De fait, à partir du III°siècle à Rome, et surtout au début du IV°siècle avec Constantin et sa mère Hélène, les pèlerinages se développent. 

Jérusalem devint également la Cité Sainte pour les Chrétiens qui venaient vénérer les lieux de la passion, de la mort et de la résurrection du Seigneur, tout particulièrement après le pèlerinage de la mère de l'empereur Constantin. Sainte Hélène, et la redécouverte de la Croix du Christ.

A l'aube du II millénaire, le Pape Sylvestre II , élu en 999, connu pour ses travaux scientifiques et littéraires , adressa à toute la chrétienté une lettre solennelle dans laquelle il suppliait les croyants d'aider leurs frères d’Orient assaillis par les infidèles; c'est ainsi que commença le grand mouvement qui poussa, durant plusieurs siècles, les souverains d'Europe à subventionner les institutions chrétiennes du Proche-Orient. 

Au lendemain de l’An Mille, les pèlerinages se multiplierent vers la Terre Sainte, les pèlerins se dirigeaient par petits groupes vers Jérusalem où ils entraient par la porte d’Efraim, la tête couverte d'un suaire qu'ils conserveraient leur vie durant pour en être enveloppés au moment de la mort.

Ils visitaient Béthléem et priaient dans la grotte de la Nativité, puis ils se rendaient sur le Mont Carmel, séjour des prophètes Élie et Élisée. Mais tous voulaient surtout baisers la terre sur laquelle Jésus avait marché, cueillir à Jéricho les palmes qui auraient donné à leurs concitoyens le témoignage de ce sublime voyage accompli sur les traces du Sauveur. 

Lors du concile de Clermont, en 1095, Urbain II appela le monde chrétien à délivrer Jérusalem et le tombeau du Christ.

  Sous la conduite de Godefroy de Bouillon, une foule immense évaluée à 600 000 soldats et religieux se mit en route vers la Terre Sainte . Après deux années de marche et de souffrance, moins de quarante mille d'entre eux parvinrent à Jérusalem. Le récit des premiers succès de Godefroy de Bouillon parvinrent en France et suscita l'adhésion de nombreux seigneurs et chevaliers, dont notre Géraud de Graves, fondateur de ce sanctuaire.

Nous connaissons les origines de notre sanctuaire grâce au récit mis par écrit, au début de la Guerre de Cent ans, en 1357, par l'ancien prieur du couvent de Verdelais, réfugié à Grandmont dans le Limousin, lieu de fondation de l ’Ordre des Grandmontains. (P.Jean Ithier. Ermite de saint Étienne de Muret)

Nous savons que les chevaliers aquitains partis de Marseille, débarquèrent à Jaffa et prétérent main forte à Godefroy de Bouillon qui prit Jérusalem le 15 juillet 1099 et remporta la victoire d’Ascalon le 12 août suivant.

Géraud de Graves comme tous les pèlerins de Terre Sainte, pouvait faire l'expérience extraordinaire de fouler le sol de Palestine et de mettre leurs pas dans les pas du Christ. 

La période des croisades eut une influence considérable, non seulement sur le pèlerinage, mais aussi sur la dévotion quotidienne du peuple chrétien, au point d'en imprégner profondément la culture.En fait , ceux qui revenaient des croisades racontaient, à leur retour au pays, leurs visites à Nazareth, Béthléem et Jérusalem, lieux où ils avaient médité l’annonciation, la visitation à Élisabeth, la Nativité, la présentation et le recouvrement de Jésus au temple, et puis, surtout l'ensemble du Mystère Pascal, de l ’ agonie à Gethsemani jusqu'à la Pentecôte. C'est sur ce schéma fragmentaire de la vie terrestre et du ministère de Jésus que se sont ensuite organisés les quinze mystères de notre Rosaire, tous étroitement liés aux trois lieux principaux du pèlerinage en Terre Sainte.

C'est dans ce contexte marqué par l'expérience de la Terre Sainte, que notre Géraud de Graves, sauvé d'un guétapens par l'intercession de Marie, revient en Aquitaine, pour exécuter son voeu de construire une chapelle en l'honneur de la Vierge. L ’ aventure de Géraud de Graves n’est pas isolée; nombreux sont les croisés qui achèvent leur existence terrestre dans un état de vie proche de la Vie religieuse, soit de caractère érémitique, soit de caractère cénobitique.

Aussi, lorsque Géraud de Graves s'établit dans la forêt du Luc en 1112 (emplacement de la Basilique; l'église romane primitive, fut fondée sur l'emplacement de l’Ermitage de Géraud. Lieu aussi du premier monastère grandmontain. ), il apportait une statue de la Vierge, sculptée, dit on, par lui en Palestine, d'après le modèle qu'il aurait vu dans la Basilique de Béthléem. 

C'est ainsi que Verdelais devint tout à la fois un lieu avancé de présence chrétienne et ce que l'on appelle aujourd'hui un "pèlerinage de substitution" pour les Chrétiens empêchés de se rendre en pèlerinage en Terre Sainte.

Il faut s'en souvenir:les nouveaux royaumes francs du Proche-Orient, centres d'art et de commerce , étaient des lieux de rencontre entre culture et négoce, entre richesses des pays arabes et attrait des pays d'origine des croisés. La piété des pèlerins et des croisés, le goût de l'Occident pour les choses de d’Orient, ainsi que le commerce contribuèrent, dans une large mesure, à l'apport des reliques et des oeuvres d'art orientales en Europe.

Dans les notes du père Chare, chapelain mariste de Verdelais, mort en 1858, citées par le père de Louis de Rouvray dans son histoire du sanctuaire, la vocation du sanctuaire de Verdelais apparaît clairement, c'est un pèlerinage de substitution et donc un haut lieu du christianisme dans la région, un relais de l'évangélisation du Bordelais:" Comme la plupart des habitants de la région, ne pouvaient entreprendre le voyage outre - mer, ils aimaient venir se prosterner aux pieds de la Madone, car l'oratoire de Géraud leur paraissait une nouvelle Béthléem où la Mère de Dieu avait en quelque sorte établi sa demeure afin de répandre sur eux l'abondance de ses bénédictions. "

Ce qui advint à Verdelais après la mort de Géraud de Graves illustre parfaitement comment ce sanctuaire et son pèlerinage furent pendant les siècles suivants étroitement liés à l'évangélisation de la région. 

Une fois terminée la vie terrestre de Géraud, nous devons à Raymond, archevêque de Bordeaux pendant seulement deux ans, de 1158 à 1160, la venue à Verdelais d'une communauté issue d'un Ordre nouveau, les Grandmontains fondés par saint Étienne de Muret, dans le Limousin. (Ordre érémitique. )

Depuis peu, le mariage d’Eleonore d'Aquitaine avec le roi d'Angleterre, Henri Plantagenet, avait fait passer l'Aquitaine sous le sceptre d'Angleterre dont les souverains se montrèrent très favorables aux nouveaux moines.

La communauté établie dans la forêt du Luc (emplacement de l'hôtellerie actuelle...) n'avait rien de triomphal: quatre ou cinq moines arrivés, le 15 mai 1160, sous la protection du vicomte de Benauge, Guillaume Amanieu. 

Bientôt, sous la conduite des Grandmontains, les pèlerins affluent à Verdelais qui devient, sur les berges de la Garonne, un sanctuaire marial très fréquenté depuis Bordeaux grâce aux bateaux qui conduisent les pèlerins au port de la Garonnelle, tout près de L’antique église d'Aubiac. 

Dans l’esprit des pèlerins, venir dans la forêt du Luc, c'est donc un peu se rendre à Béthléem, rendre visite aux lieux qui ont vu la naissance du Fils de Dieu, c'est se mettre à l'école de la Vierge Marie, l'humble servante du Seigneur, dont la puissante intercession protège les fidèles de son Fils. "


***


  • ( Cf: "Orientale lumen".Saint Jean Paul II. Lettre Apostolique 1995."La lumière de d’Orient. 
  • "Ecclesia in Medio Oriente" .Exh. apostolique. Pape Benoît XVI. 2012. " L’Eglise au Moyen-Orient. 
  • Pèlerinage du Pape François en Terre Sainte. ...mai 2014.


Tous droits réservés © cliquez....

cliquez...
Sainte Marie Mère de Dieu.Icône vénérée dans la Basilique de la Nativité, à Béthléem en Terre Sainte. Cette icône à sans aucun doute été vénérée par notre Ermite Géraud. ...

Vierge de type "Eleousa" (du grec: la miséricorde), type iconographique de la Vierge de Tendresse, représentée avec l'Enfant.

Et aussi de type " Hodighitria"(du grec: qui montre la voie), type iconographique de la Vierge qui désigne de la main l’Enfant bénissant qu’elle porte sur son bras gauche.


" ÉRÉMITISME ET PÈLERINAGES , À L’OMBRE DE LA MATERNITÉ CÉLESTE DE MARIE CONSOLATRICE "


Verdelais est intimement lié à la Terre Sainte, à la Palestine, par la première croisade 1095-1099.En 1099 est fondé le Royaume latin de Jérusalem, par Godefroy de Bouillon. Géraud, restera trois ans en Terre Sainte...

Verdelais est aussi lié à la Terre Sainte par la troisième croisade 1189-1192, qui durera trois ans.En 1187 Saladin reprend Jérusalem. Richard Coeur de Lion par la diplomatie négocie une trêve qui sauve les états latins d’Orient. ...

Après la troisième croisade, Saladin en 1192 signe un traité avec Richard Coeur de Lion; Jérusalem, reste aux mains des musulmans , mais l'accès aux lieux saints est libre pour les Chrétiens. ....


Le Sanctuaire de Verdelais à une mission de prière et d ’ intercession très forte, pour nos Frères et Soeurs Chrétiens d’Orient, depuis sa fondation. ...



(consultez dans "l'histoire de Verdelais", du père de Rouvray , les pages 33,34,35)


Croix de Terre Sainte.        cliquez...
Croix de Terre Sainte. cliquez...

La croix de Terre Sainte où de Jérusalem, provient des armes de Godefroy de Bouillon. Elle est aujourd'hui, partout visible en Terre Sainte et particulièrement sur les lieux saints...Les cinq croix symbolisent les cinq plaies du Crucifié - Ressuscité...

Aujourd'hui, les tombes de Godefroy de Bouillon et son frère Baudouin-premier roi de Jérusalem- sont dans la Basilique du Saint Sépulcre, au pied du Golgotha (chapelle d’Adam).

La Basilique du Saint Sépulcre se dresse comme un écrin sur les lieux de la mort et surtout de la résurrection de Jésus. 

Le christianisme est la religion de l’Incarnation et de la Rédemption accomplie par le Christ dans l'histoire de l'humanité. La résurrection elle même est un événement qui transcende l'histoire, mais qui est intervenu à l'intérieur de l'histoire et en un lieu précis, le sépulcre creusé dans la roche, à quelques pas du Golgotha. 


N.D de Verdelais et Géraud l’ermite fondateur du sanctuaire de Verdelais, Vierge à l’Enfant, Vierge en majesté, Vierge orientale du XII°s. Copyright Atelier Sœur Ermite ©
N.D de Verdelais et Géraud l’ermite fondateur du sanctuaire de Verdelais, Vierge à l’Enfant, Vierge en majesté, Vierge orientale du XII°s. Copyright Atelier Sœur Ermite ©

" Géraud de Graves L’ermite fondateur du sanctuaire de Verdelais et la tradition érémitique. " *  Extrait de la conférence de Sophie Hasquenoph. 2012.900 ans du sanctuaire de Verdelais. 

 

 

"...A Luc de Verdelais, l’esprit de Géraud de Graves est conservé, la dynamique régionale des Grandmontains est amplifiée, l'autorité de l’Eglise est assurée. Tout est parfait et promet un grand avenir au sanctuaire. De fait, celui ci se développe rapidement. Les moines, ardents au travail, défrichent la région, asséchent les marécages, construisent des ponts et tracent des chemins.Ils transforment la région, la civilise et l ’ humanise . Appelés d’une façon générale, les "pauvres frères" puis les "bons hommes", les Grandmontains sont très populaires en France au 12°siècle. La communauté de Luc de Verdelais n'échappe pas à la tendance. Par une bulle du 27 août 1182, le Pape Lucius III accorde des faveurs à l'ensemble des maisons grandmontaines, dont Luc de Verdelais, ce qui ne peut que contribuer à son essor.

Par ailleurs, il existe une source près de la chapelle mariale édifiée par Géraud de Graves. Or, en 1185, un jeune homme de 15 ans, aveugle de naissance, qui se mouille les yeux avec cette eau, est subitement guéri. Cette guérison considérée comme miraculeuse, se répand rapidement dans la région et même au -delà. Les pèlerins sont de plus en plus nombreux à venir en ce lieu, notamment par la Garonne. Luc de Verdelais devient, comme beaucoup d'autres abbayes grandmontaines, un lieu d'accueil des pèlerins. Leur porteries, autrement dit lieu d'accueil pour les pèlerins, hôtes et visiteurs de passage, est installée dans la clôture même (l'hôtellerie actuelle, remise à neuf) et non à l'extérieur comme dans les autres familles monastiques; elle est fréquentée assidûment et le nombre croissant de pèlerins enrichit la communauté (nombreuses aumônes).

Certains visiteurs , prestigieux, sont remarqués comme la famille Plantagenet: Richard Coeur de Lion en 1190, puis le roi Henri III d'Angleterre en 1253.

Malgré les ravages opérés dans la région par la guerre de Cent ans, le sanctuaire des Grandmontains se maintient et se développe autour du culte marial.

Certes, les moines Grandmontains ne sont plus tout à fait des ermites, reclus et solitaires.Ils s'efforcent néanmoins de concilier une certaine solitude et ascèse, plus importante que dans d'autres ordres monastiques (traditionnels) avec une petite vie communautaire (travaux dans les champs, les bois, offices religieux le dimanche. ..) et avec une ouverture sur le monde des laïcs, particulièrement celui des pèlerins venus honorer la Vierge de Géraud de Graves. Il s'agit d’une vie mixte, qui fait la prospérité et la durée de la communauté pendant plusieurs siècles jusqu'au début du 17°siècle. Il semble que les tout derniers Grandmontains soient partis en 1604....."

(....444ans à Verdelais. ..)


Le Charisme fondateur et la Tradition eremitique du Sanctuaire de Verdelais...(statue de saint Celestin V,Basilique de Verdelais)
Le Charisme fondateur et la Tradition eremitique du Sanctuaire de Verdelais...(statue de saint Celestin V,Basilique de Verdelais)

"Comme le Christ ressuscité et monté au ciel porte toujours en Lui , dans son Corps glorieux et dans son Coeur Miséricordieux, les Plaies de la mort rédemptrice, de même sa Mère porte dans l'éternité " les douleurs et le travail de l’enfantement "(Apocalypse 12,2) Il s'agit de la Maternité eschatlogique de l’Eglise, présente et agissante dans la Vierge."

Saint Jean Paul II. 15.08.99


" Tout comme dans le ciel, où elle est déjà glorifiée corps et âme, la Mère de Jésus représente et inaugure l ’ Église en son achèvement dans le siècle futur, de même sur cette terre, en attendant la venue du jour du Seigneur, elle brille déjà comme un signe d'espérance assurée et de Consolation, devant le peuple de Dieu en pèlerinage. "

Vatican II. Lumen Gentium n°68

Cliquez sur les images.© Tous droits réservés. 

"Après son Assomption au ciel, son rôle dans le salut ne s'interrompt pas: par son intercession répétée, elle continue à nous obtenir les dons qui assurent notre salut éternel. "

Vatican II. Lumen Gentium n ° 62


Dormition, Assomption

" Au coeur du mois d'août, l’Eglise en Orient et en Occident célèbre la solennité de l’Assomption de la très Sainte Vierge Marie au ciel.

...La célébration de ce Mystère de Marie plonge ses racines dans la foi et dans le culte des premiers siècles de l’Eglise, en raison de la profonde dévotion envers la Mère de Dieu, qui s'est développée progressivement dans la communauté chrétienne. 

Dès la fin du IV ° siècle et le début du V°siècle, nous avons des témoignages de divers auteurs qui affirment que Marie est dans la gloire de Dieu de tout son être, âme et corps , mais c’est au VI°siècle qu'à Jérusalem, la fête de la Mère de Dieu , la Théotokos, confirmée par le Concile d’ Ephése de 431, à changé de visage et est devenue la fête de la  Dormition, du trépas, de la montée, de l’Assomption de Marie et donc la célébration du moment où Marie à quitté la scène de ce monde , glorifiée dans son âme et dans son corps au ciel, en Dieu..

pour comprendre l’Assomption nous devons tourner notre regard vers Pâques, le grand Mystère de notre salut qui marque le passage de Jésus dans la gloire du Père a travers sa Passion , sa mort et sa résurrection. 

Marie ,qui a engendré le Fils de Dieu dans la chair, est la créature la plus insérée dans ce Mystère, rachetée dès les premiers instants de sa vie et associée de façon tout à fait particulière à la Passion  et à la gloire de son Fils.

L’ Assomption au ciel de Marie est par conséquent, le mystère de Pâques du Christ pleinement réalisé en elle .

...Mais l’Assomption est une réalité qui nous touche nous aussi, parce qu’elle nous indique de façon lumineuse notre Destin , celui de l'humanité et de l ’ Histoire.

En Marie en effet , nous contemplons cette réalité de gloire à laquelle est appelé chacun de nous ainsi que toute l’Eglise.

Le passage de l’Evangile de saint Luc que nous lisons dans la liturgie de cette solennité nous montre le chemin que la Vierge de Nazareth à parcouru pour être dans la gloire de Dieu....

  1. Elle se place parmi les "pauvres et les humbles "qui ne se fient pas à leurs propres forces , mais qui ont confiance en Dieu , qui laissent la place à son action capable de faire de grandes  choses justement dans la faiblesse.

Si l’Assomption nous ouvre  à l'avenir lumineux qui nous attend , elle nous invite aussi avec forces à nous placer toujours entre les mains de Dieu, à servir sa Parole, à rechercher et à accomplir sa volonté chaque jour.

Telle est la voie qui nous rend bienheureux, dans notre pèlerinage terrestre et qui nous ouvre les portes du ciel.

Chers frères et soeurs, le Concile oecuménique Vatican II affirme : " Marie , après l’Assomption au ciel..., par son intercession multiple, continue à nous obtenir les dons qui assurent notre salut éternel. Son amour maternel la rend attentive aux frères de son Fils dont le pèlerinage n’est pas achevé, et qui se trouvent engagés dans les périls et les épreuves , jusqu'à ce qu'ils parviennent à la patrie bienheureuse."(LG n°62)

 

Pape Benoît XVI. 15.08.2012


Cédre du Liban.....      Tous droits réservés. ©
Cédre du Liban..... Tous droits réservés. ©

" La gloire du Liban viendra chez toi, le cyprès, le platane et le buis tous ensemble, pour que j’honore le lieu de mon sanctuaire, pour que j’honore le lieu où Je me tiens."

Isaie 60 . 13


" Digne est l’Agneau immolé de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l'honneur, la gloire et la louange. " Et toute créature dans le ciel, et sur la terre, et sous la terre, et sur la mer, l'univers entier, je l ’ entendis s'écrier:" A celui qui siège sur le trône, ainsi qu'à l’Agneau, la louange, l'honneur, la gloire et la puissance dans les siècles des siècles !" Et les quatre vivants disaient :" Amen!"; et les vieillards se prosternérent pour adorer."

Apocalypse de saint Jean 5 . 12-14

Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais
Atelier Soeur Ermite.©

🔔+ Prier +

Sanctuaire de Verdelais
Le Trirègne ( la Tiare papale formée de trois couronnes symbolisant le triple pouvoir du Pape : Père des Rois, régent du monde, Vicaire du Christ )
Le Trirègne ( la Tiare papale formée de trois couronnes symbolisant le triple pouvoir du Pape : Père des Rois, régent du monde, Vicaire du Christ )

  896 CEC. Le Bon Pasteur sera le modèle et la " forme " de la charge pastorale de l’évêque... Quant aux fidèles, ils doivent s’attacher à leur évêque comme l’Église à Jésus-Christ et comme Jésus-Christ à son Père " (LG 27)
896 CEC. Le Bon Pasteur sera le modèle et la " forme " de la charge pastorale de l’évêque... Quant aux fidèles, ils doivent s’attacher à leur évêque comme l’Église à Jésus-Christ et comme Jésus-Christ à son Père " (LG 27)

L’anneau cardinalice

Le Pape place la barrette sur la tête de l'impétrant, en disant notamment: Reçois:

cette "pourpre en signe de la dignité et de l'office de Cardinal, elle signifie que tu es prêt à l'accomplir avec force, au point de donner ton sang pour l'accroissement de la foi chrétienne, pour la paix et l'harmonie au sein du Peuple de Dieu, pour la liberté et l'extension de la Sainte Église catholique et romaine".

 

- Le Pape remet aussi l' anneau cardinalice

"signe de dignité, de sollicitude pastorale et d’une plus étroite communion avec le Siège de Pierre".

  "Je souhaite que votre consécration soit un signe pour beaucoup et leur rappelle que Dieu dans nos vies doit être le premier servi! "

 

Son Em. Le Cardinal Jean-Pierre Ricard, Archevêque de Bordeaux, Évêque de Bazas.

                        +

 

 

SA SAINTETÉ LE PAPE FRANÇOIS. LE SAINT SIÈGE
SA SAINTETÉ LE PAPE FRANÇOIS. LE SAINT SIÈGE

Télécharger
Les axes de la Vie monastique d’après le
Document Adobe Acrobat 1.6 MB
Télécharger
Les axes de la Vie monastique d’après le
Document Adobe Acrobat 2.1 MB

 

" Père, Je Te prie, afin que l’Amour dont Tu m’as aimé soit en eux. Qu’ils soient consommés dans l’unité. Comme Toi, Père, Tu es en moi et moi en Toi, qu’eux aussi soit un en nous. " 

Évangile de Saint Jean.

 

 

" L’union avec Dieu est comme un mariage entre ma volonté et la volonté de Dieu, entre mon activité et l’agir de Dieu : Dieu me sollicite. Il frappe à ma porte. J’ ouvre la porte de mon coeur. Il entre. Il demeure en moi. Il m’unit à Lui, et de notre union naissent les actes complets et vivants de notre amour, qui sont les enfants de ma volonté unie à celle de Dieu. "

 

 

Reine du ciel, réjouissez-vous, alléluia

car Celui que vous avez mérité de porter dans votre sein, alléluia

est ressuscité comme Il l'a dit, alléluia

Priez Dieu pour nous, alléluia.

 

V. Soyez dans la joie et l'allégresse, Vierge Marie, alléluia.

R. Parce que le Seigneur est vraiment ressuscité, alléluia.

 

Prions

Dieu, qui, par la Résurrection de Votre Fils, notre Seigneur Jésus-Christ, avez bien voulu réjouir le monde, faites, s'il vous plaît, que nous obtenions, par sa mère la Vierge Marie, les joies de la vie éternelle. Par le même Christ notre Seigneur... Amen.

 

"Regnum Galliae, Regnum Mariae", Le Royaume de France est le royaume de Marie, s'exclama le bienheureux Pape Urbain II au XIè siècle.

Le pape Urbain II, venant prêcher la première Croisade et admirant la multitude extraordinaire des églises et des chapelles, des abbayes et des monastères consacrés à Marie en traversant la France, s’écria plein d’émotion : « Le Royaume de France est le Royaume de Marie. Il ne périra jamais ! »

Pape Urbain II (il y a 920 ans , en mai1096, la cathédrale de Bordeaux fut consacrée par Urbain II)

repris par le Pape Pie XI (Vierge Marie en son Assomption, Patronne de la France)

 

Télécharger
La France Royaume de Vierge Marie. Lettre Apostolique du Pape Pie XI
France Fille aînée de l’Église. France R
Document Adobe Acrobat 12.0 MB
 " C'est Toi qui as créé mes reins, qui m'as tissé dans le sein de ma mère.  Je reconnais devant Toi le prodige, l'être étonnant que je suis : étonnantes sont Tes oeuvres toute mon âme le sait. " Ps 138
" C'est Toi qui as créé mes reins, qui m'as tissé dans le sein de ma mère. Je reconnais devant Toi le prodige, l'être étonnant que je suis : étonnantes sont Tes oeuvres toute mon âme le sait. " Ps 138

" C'est Toi qui as créé mes reins, qui m'as tissé dans le sein de ma mère.

 Je reconnais devant Toi le prodige, l'être étonnant que je suis : étonnantes sont Tes oeuvres toute mon âme le sait.

 Mes os n'étaient pas cachés pour Toi  quand j'étais façonné dans le secret, modelé aux entrailles de la terre.

J'étais encore inachevé, Tu me voyais ; sur ton livre, tous mes jours étaient inscrits, recensés avant qu'un seul ne soit ! "

Psaume 138 

 " Avant même de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu viennes au jour, je t’ai consacré." Parole de Dieu dans le Livre du Prophète Jérèmie ch 1,5. Atelier Sœur Ermite
" Avant même de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu viennes au jour, je t’ai consacré." Parole de Dieu dans le Livre du Prophète Jérèmie ch 1,5

 

AIMER C’EST S’AIDER À DEVENIR SAINT, C’EST DEVENIR JÉSUS, Contemplateur du Père, Théologien du Père, Économe du Père,Liturge du Père, Prophète eschatologique du Père, À SA MANIÈRE À ELLE, MARIE, D’AVOIR RESSEMBLÉE À JÉSUS.

 

« Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25,40)
« Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25,40), JÉSUS PAROLE DE DIEU.

 

"Ainsi parle le Seigneur qui t’a fait, qui t’a façonné dès le sein maternel et reste ton appui." PAROLE DE DIEU. Isaïe ch 44.2

      

Télécharger
Pentecôte. L’Église primitive de Jérusalem
" Je suis Chrétien " " Je suis Christ "
Pentecôte. L’Église primitive de Jérusal
Document Adobe Acrobat 3.3 MB
Décret Marie Mère de l’Église. Congrégation pour le culte divin. Cardinal Robert Sarah. 11 février 2018
Marie Mère de l’Église. Mater Écclésiae. Cliquez sur l'image
Télécharger
Heureux les coeurs purs car ils verront Dieu . Copyright Béthléem ©
Heureux les coeurs purs car ils verront
Document Adobe Acrobat 2.7 MB

 

+

  

Moi,............

je suis marqué du caractère inéffaçable du Baptême et de l’Onction de l’Esprit Saint depuis le ..........

Je rends grâce d'être ainsi le temple du Père, du Fils et de l’Esprit, sauvé par le Christ. 

Je rend grâce d'être enfant de Dieu pour l'éternité. 

 

La résurrection de la chair et la vie éternelle, cliquez
La résurrection de la chair et la vie éternelle, cliquez
Vie Éternelle
Vie Éternelle

-LA RÉNOVATION DE LA PROFESSION DE FOI BAPTISMALE-

  • Pour vivre dans la liberté des enfants de Dieu , rejetez vous le péché?  Oui, je le rejette.
  • Pour échapper au pouvoir du péché, rejetez vous ce qui conduit au mal? Oui, je le rejette.
  • Pour suivre Jesus-Christ , rejetez vous Satan qui est L’auteur du péché?  Oui, je le rejette. 
  • Croyez vous en Dieu le Père Tout Puissant Créateur du ciel et de la terre ? Je crois.
  • Croyez vous en Jesus-Christ, son Fils unique, qui est né de la Vierge Marie, a souffert la Passion , à été enseveli, est ressuscité d'entre les morts et qui est assis à la droite du Père ? Je crois.
  • Croyez vous en l’Esprit Saint, à la Sainte Église Catholique, à la communion des saints, au pardon des péchés, à la résurrection de la chair et à la Vie éternelle ? Je crois.
  • Que Dieu Tout Puissant Père de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST, 

qui nous a fait renaître par l'eau et l’Esprit Saint, et qui nous a accordé le pardon de tout péché, nous garde encore par sa grâce , dans le Christ Jésus notre SEIGNEUR pour la Vie éternelle. Amen.

"Ad resurgendum cum Christo"

La résurrection de la chair et la vie éternelle. 

(La sépulture des défunts)

Dans le Christ, «tous ressusciteront avec les corps dont ils sont à présent revêtus» (Concile de Latran IV: DS 801), mais notre corps sera transfiguré en corps glorieux (cf. Ph 3, 21), en «corps spirituel» (1 Co 15, 44).




Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais. (33, Gironde France)

Sanctuaire N.D de Verdelais. Consolatrice des affligés. Histoire et spiritualité du Sanctuaire de Verdelais
Notre-Dame de Verdelais, Consolatrice des affligés. Cliquez

" Une louange de gloire, c'est une âme qui demeure en Dieu, qui l'aime d'un amour pur et désintéressé, sans se rechercher dans la douceur de cet amour; qui l'aime par-dessus tous ses dons et quand même elle n'aurait rien reçu de Lui, et qui désire du bien à l'Objet ainsi aimé. Or comment désirer et vouloir effectivement du bien à Dieu si ce n'est en accomplissant sa volonté, puisque cette volonté ordonne toutes choses pour sa plus grande gloire? Donc cette âme doit s'y livrer pleinement, éperdument, jusqu'à ne plus vouloir autre chose que ce que Dieu veut. 

Une louange de gloire, c'est une âme de silence qui se tient comme une lyre sous la touche mystérieuse de l'Esprit Saint afin qu'Il en fasse sortir des harmonies divines ; elle sait que la souffrance est une corde qui produit des sons plus beaux encore, aussi elle aime la voir à son instrument afin de remuer plus délicieusement le Cœur de son Dieu. 

Une louange de gloire, c'est une âme qui fixe Dieu dans la foi et la simplicité ; c'est un réflecteur de tout ce qu'Il est; c'est comme un abîme sans fond dans lequel Il peut s'écouler, s'épancher ; c'est aussi comme un cristal au travers duquel Il peut rayonner et contempler toutes ses perfections et sa propre splendeur. Une âme qui permet ainsi à l'être divin de rassasier en elle son besoin de communiquer " tout ce qu'Il est et tout ce qu'Il a ", est en réalité la louange de gloire de tous ses dons. Enfin une louange de gloire est un être toujours dans l'action de grâces. Chacun de ses actes, de ses mouvements, chacune de ses pensées, de ses aspirations, en même temps qu'ils l'enracinent plus profondément en l'amour, sont comme un écho du Sanctus éternel."

Sainte Élisabeth de la Trinité Carmélite déchaussée

Canonisée le 16 octobre 2016, par le Pape François


"Le monachisme est un patrimoine de l’Eglise indivise, toujours très vivant aussi bien dans les Églises orthodoxes que dans l’Eglise catholique." 

( Lettre Apostolique du pape François : " A tous les Consacrés".)

***

Monastère Saint Macaire d’Egypte, fondé en 360 par MACAIRE

" L’humilité et le brisement du coeur, viennent de la dureté du combat. "

St Macaire IV°s, disciple de Saint Antoine, Père des Moines.


Saint Jean-Paul II Pape 1980,(Bénédiction papale et caresses providentielles... 15 août 1983 Lourdes). cliquez...
Saint Jean-Paul II Pape 1980,(Bénédiction papale et caresses providentielles... 15 août 1983 Lourdes). cliquez...
Baptême de Clovis par saint Rémi. Baptême de la France.  Sainte Clotilde. La sainte Ampoule. Cathédrale de Reims.
Baptême de Clovis par saint Rémi. Baptême de la France. Sainte Clotilde. La sainte Ampoule. Cathédrale de Reims.

 

" France, fille aînée de l’Église, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ?

France, fille aînée de l’Église et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l’homme, à l’Alliance avec la Sagesse éternelle ? "

Saint Jean - Paul II

Atelier Sœur Ermite ©
Atelier Sœur Ermite © SILENCE SOLITUDE COMMUNION, cliquez

" Priez en tout temps, dans l’Esprit ; Apportez -y une vigilance inlassable et intercédez pour tous les saints."Ephésiens 6-18

Noël ! " Dieu se fait homme pour que l’homme soit divinisé. " Saint Irénée. II°s

 

"Le Verbe s’est fait chair pour nous rendre " participants de la nature divine "                                                        (saint Pierre apôtre 2 P 1,4)

 

Sanctuaire de Verdelais
Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais
Histoire et spiritualité du Sanctuaire de Verdelais
Histoire et spiritualité du Sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais. Cliquez

Histoire de la spiritualité chrétienne. P. Bernard Peyrous. Les Soeurs de Béthléem.
Histoire de la spiritualité chrétienne. P. Bernard Peyrous. Les Soeurs de Béthléem.

" Le sort de l’humanité se décide dans les coeurs priants et les bras levés des contemplatives." Vultum Dei quaerere " Constitution Apostolique du pape François sur la vie contemplative féminine. 

 

Pour le renouveau de la Vie monastique au Sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais....

 

 

" J’ai vu tous les filets de L’Ennemi tendus sur la terre, et je dis : qui y échappera ? Et j'entendis : " L’humilité. "

Saint Antoine le Grand IV°s

 

" Ce n’est qu’aux humbles que le Seigneur se révèle par le Saint-Esprit. L’humilité est la Lumière dans laquelle nous pouvons voir la Lumière. "

Saint Silouane de l’Athos.

 

Jésus - Eucharistie. Le Crucifié Ressuscité. Le Très Précieux Sang. www.eremitic.org
Saint Pape Paul VI. Credo du peuple de Dieu. Cliquez

Télécharger
Prière du jubilé du centenaire des appar
Document Adobe Acrobat 1.8 MB

 

« Le 21 novembre, a rappelé le pape, l’Église fête la Présentation de la Très Sainte Vierge Marie au Temple. En cette occasion, remercions le Seigneur pour le don de la vocation des hommes et des femmes qui, dans les monastères et les ermitages, ont consacré leur vie à Dieu. Afin que les contemplatifs puissent remplir leur importante mission, dans la prière et dans un silence actif, ne les privons pas de notre proximité spirituelle et matérielle. »

 "Journée de la Vie contemplative" .Pape François.18.11.15

 

Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais, (33 Gironde, France ). Notre-Dame de Verdelais Consolatrice des affligés, Vierge romane en majesté XII°s

 

« Je vous ai dit cela pour que... vous soyez comblés de joie »

 

      "La joie est un besoin et une force pour nous, même physiquement. Une sœur qui a cultivé l'esprit de joie ressent moins la fatigue et est toujours prête à faire le bien. Une sœur remplie de joie prêche sans prêcher. Une sœur joyeuse est comme le rayon de soleil de l'amour de Dieu, l'espérance d'une joie éternelle, la flamme d'un amour brûlant. 

 

      La joie et une des meilleures garanties contre la tentation. Le diable est porteur de poussière et de boue, toute occasion de les jeter sur nous lui est bonne. Un cœur joyeux sait comment s'en protéger."

 

Sainte Térésa de Calcutta. Mère Térésa. 

 

« Demeurez dans mon amour pour que votre joie soit parfaite »— Jn 15, 9-11

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

 

Alléluia. Alléluia.

Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur 

moi, je les connais, et elles me suivent.

Alléluia.— Jn 10, 27

 

En ce temps-là,

Jésus disait à ses disciples :

« Comme le Père m’a aimé,

moi aussi je vous ai aimés.

Demeurez dans mon amour.

Si vous gardez mes commandements,

vous demeurerez dans mon amour,

comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père,

et je demeure dans son amour.

Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous,

et que votre joie soit parfaite. »

 

  Parole de Dieu.

 

 

Pour arriver à goûter tout, veillez à n'avoir goût pour rien.

Pour arriver à  savoir tout, veillez à ne rien savoir de rien.

Pour arriver à posséder tout, veillez à ne posséder quoi que ce soit de rien.

Pour arriver à être tout, veillez à n'être rien, en rien.

Pour arriver à ce que vous ne goûtez pas, vous devez passer par ce que vous ne goûtez pas.

Pour arriver à ce que vous ne savez pas, vous devez passer par où vous ne savez pas.

Pour arriver à ce que vous ne possédez pas, vous devez passer par où vous ne possédez pas.

Pour arriver à ce que vous n'êtes pas, vous devez passer par ce que vous n'êtes pas.

 

Moyen de ne pas empêcher le tout.

Quand vous vous arrêtez à quelque chose, vous cessez de vous abandonner au tout.

Car pour venir du tout au tout, il faut se renoncer du tout au tout.

Et quand vous viendrez à avoir tout, il faut l'avoir sans rien vouloir.

Car si vous voulez avoir quelque chose en tout, vous  n'avez pas purement en Dieu votre trésor.

 

Peu importe que l'oiseau soit tenu attaché par un lien faible ou fort. Le lien serait-il faible, tant qu'il n'est pas rompu, l'oiseau restera prisonnier sans pouvoir s'envoler. Ainsi en sera-t-il de l'âme qui se laisse attacher à une chose insignifiante.

 

Aimer, ce n'est pas éprouver de grandes choses, c'est connaître un grand dénuement et une grande souffrance pour l'Aimé.

Jésus-Christ est très peu connu de ceux qui se croient ses amis, car nous les voyons rechercher en lui non ses amertumes, mais leur propre consolation.

Il est mieux de souffrir pour Dieu que de faire des miracles.

 

Saint Jean de la Croix, Docteur mystique

 

Atelier Sœur Ermite © / www.eremitic.org / eremitic-atelier-monastique / sanctuaire de Notre-Dame de Verdelais
Saint Jean de la Croix, docteur mystique. Dessin
Saint Jean de la Croix, docteur mystique. Cliquez

." La sainteté, la perfection - surtout dans la personnalité formée, comme en acte- relèvent du Royaume de Dieu.

Cette oeuvre de sanctification, de préparation à une vocation particulière, revient finalement à une recréation de l’âme, dont Dieu seul peut être l’auteur. Les hommes peuvent cependant participer à ce travail d'éducation, à la manière non pas d'instruments inanimés, mais d’êtres vivants, capables de répondre librement au mouvement de la grâce. C’est pourquoi on peut légitimement les considérer comme des co-créateurs dans la formation d’un homme. Leur action peut prendre différentes formes : don de lire dans les âmes, de comprendre leur état, de discerner leur besoin pour atteindre ce que Dieu a prévu pour elles...

Leur action, dans sa forme la plus élevée, est finalement similaire à celle des sacrements. Comme eux, les âmes saintes sont des vaisseaux de la grâce : leur seul toucher sanctifie et transforme.

De cette action sur les âmes, la vie et l'oeuvre de notre sainte Mère fourmillent d'exemples."

"L’art d'éduquer, regard sur Thérèse d’Avila"  Édith Stein.(sainte Thérèse Bénédicte de la Croix)

 

Sainte Thérèse d’Avila, Docteur de l’Église. Homélie du Bx Pape Paul VI.
Sainte Thérèse d’Avila, Docteur de l’Église. Homélie du Bx Pape Paul VI.
La tradition érémitique en Gironde, en Sud - Gironde 900 ans d'histoire. Sanctuaire marial de Notre-Dame de Verdelais. Barsac, le moulin des Chartreux, le Ciron une si précieuse rivière, l’or des sables. Nairac Barsac. Les Chartreux fils de saint Bruno.
Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face. Carmélite Déchaussée. Docteur de l’Église
Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face. Carmélite Déchaussée. Docteur de l’Église
Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein ) co-patronne de l’Europe. « Dieu est la vérité. Qui cherche la vérité, cherche Dieu, qu’il en soit conscient ou non. »
Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein ) co-patronne de l’Europe. « Dieu est la vérité. Qui cherche la vérité, cherche Dieu, qu’il en soit conscient ou non. »
Les femmes dans l’Église. Vie consacrée. Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein ) co-patronne de l’Europe. Saint Jean-Paul II.
Les femmes dans l’Église. Vie consacrée. Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix (Édith Stein ) co-patronne de l’Europe. Saint Jean-Paul II.

 

Heureux les pauvres en esprit, 
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux les doux,
car ils recevront la terre en héritage.
Heureux les affligés, 
car ils seront consolés.
Heureux les affamés et assoiffés de la justice, 
car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux, 
car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs, 
car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix, 
car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux les persécutés pour la justice, 
car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on vous calomnie de toutes manières à cause de moi.
Soyez dans la joie et l’allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux.

  

Les Béatitudes (Matthieu 5, 3-12)

 

 

 

« Jésus brûle d’amour pour nous… Regarde sa Face adorable !… Regarde ses yeux éteints et baissés !… regarde ses plaies… Regarde Jésus dans sa Face… Là tu verras comme il nous aime. » Ste. Thérèse de l’Enfant Jésus
« Jésus brûle d’amour pour nous… Regarde sa Face adorable !… Regarde ses yeux éteints et baissés !… regarde ses plaies… Regarde Jésus dans sa Face… Là tu verras comme il nous aime. » Ste. Thérèse de l’Enfant Jésus
Combattre la corruption dans l’Église et dans la société. Cardinal Turkson. Préface du Pape François.
Combattre la corruption dans l’Église et dans la société. Cardinal Turkson. Préface du Pape François.
Atelier Sœur Ermite.  Sanctuaire N.D de Verdelais.
Combattre la corruption dans l’Église et dans la société. Pape François. Cliquez
Atelier Sœur Ermite business site
Atelier Sœur Ermite "EREMITIC" Artisanat monastique érémitique